dernière mise à jour ¬ 11/07/17 | mardi 11 juillet 2017 | je m'abonne | sommaires

Nadine, entre rires et envie de tuer

mai 2000, par Comité de rédaction

Beaucoup de prostituées, comme elle, disent faire ce « métier » de leur plein gré. Qu’y a-t-il sous ces paroles de convenance qui permettent à la société de se donner bonne conscience ?

Vingt-deux ans et tout sourire. La légèreté et l’insouciance incarnées. Se trouver en face de cette grande fille lorsque l’on met sa rage à dénoncer la prostitution comme bastion de l’exploitation et du mépris des femmes a de quoi vous traverser d’un doute. Ainsi apparaît Nadine, prostituée et modèle d’équilibre. Elle rit beaucoup. Et dit avoir choisi. Comme tant d’autres, elle met en avant sa « liberté ». Et vous l’écoutez, pleine de votre conviction que la prostitution est à l’aube du XXIe siècle l’un des plus choquants archaïsmes de nos sociétés...

Lire la suite

Un article paru dans Le Nouvel Observateur, semaine du 18 mai 2000.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut