dernière mise à jour ¬ 17/02/17 | vendredi 17 février 2017 | je m'abonne | sommaires

Grande cause nationale 2010 : La prostitution, une violence réaffirmée !

novembre 2009, par Elise Guiraud

À la veille de la journée de lutte contre les violences à l’encontre des femmes, ce combat est annoncé comme Grande Cause nationale 2010. Au nombre des violences : la prostitution.

Le travail de vingt-cinq associations féministes réunies dans le Collectif pour la Grande cause nationale 2010 contre les violences faites aux femmes (dont est membre le Mouvement du Nid) vient de porter un premier fruit : la lutte contre les violences à l’encontre des femmes est devenue Grande cause, donc une préoccupation nationale solennellement endossée par les plus hautes instances de la République.

Les associations du Collectif ont préparé depuis un an cet événement, en élaborant une Charte qui définit les violences et les inscrit dans le système de la domination masculine qui les produit ; toute association se réclamant Grande cause est tenue de la signer.

Cette charte intègre clairement la prostitution. Elle cite en effet

la violence physique, sexuelle et psychologique exercée au sein de la société, y compris le viol, les sévices sexuels, le harcèlement sexuel sur le lieu du travail, dans les établissements d’enseignement et ailleurs, la prostitution et la traite qui en découle [1].

Le texte précise que le consentement de la personne ne peut être opposable et que les violences faites aux femmes ont des conséquences multiples sur le plan socio-économique, juridique et sur la santé globale des femmes concernées (…).

Le Collectif, qui a annoncé mardi 24 novembre son obtention de la « Grande cause nationale », déclare viser une prise de conscience permettant de reconnaître que

les violences ne sont pas isolées mais le produit d’un système patriarcal et historique, instituant la domination des femmes par les hommes et des rapports sociaux de sexes inégalitaires.

Le Collectif projette des actions de prévention et de sensibilisation pour une prise de conscience de tout-e-s face aux violences perpétuées à l’encontre des femmes, en s’appuyant sur le rejet de toute justification culturelle, religieuse, coutumière ou traditionnelle pour la promotion de la liberté, l’égalité et la laïcité. De nombreux événements sont envisagés en 2010 : spots télévisés et radio, site Internet, colloques, débats...

Parce que le film "La domination masculine", de Patric Jean met en exergue la logique systémique des violences à l’encontre des femmes, le Collectif travaillera également en commun avec le réalisateur et l’équipe du film pour la sensibilisation du grand public.

Les associations du Collectif

- Association de Femmes Euro-Méditérranéenne Contre les Intégrismes (AFEMCI) ;
- Association Française des Femmes Médecins (AFFM) ;
- Alliance des femmes pour la démocratie ;
- Association de Solidarité avec les Femmes Algériennes Démocrates (ASFAD) ;
- Association européenne contre les Violences Faites au Femmes au Travail (AVFT) ;
- Commission pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (CAMS) ;
- Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF) ;
- Centre National d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CNIDFF) ;
- Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) ;
- Conseil National des Femmes Françaises (CNFF) ;
- Élu-e-s Contre les Violences faites aux Femmes (ECVF) ;
- Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) ;
- Femmes Solidaires ;
- Fondation Jean et Jeanne SCELLES ;
- Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles Féminines, des Mariages Forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants (Fédération Nationale GAMS) ;
- Les Mariannes de la diversité ;
- Mouvement Jeunes Femmes ;
- Mouvement du Nid ;
- Mouvement Ni Putes Ni Soumises (NPNS) ;
- Mouvement français pour le Planning Familial ;
- Regards de Femmes France ;
- Union Européenne Féminine (UEF) ;
- Vivent les femmes ;
- Voix de Femmes ;
- Zonta Clubs de France

Notes

[1C’est nous qui soulignons.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut