dernière mise à jour ¬ 08/07/16 | vendredi 8 juillet 2016 | je m'abonne | sommaires

In memoriam

avril 2016, par Comité de rédaction

Meurtres, viols, agressions… Les personnes prostituées sont sans doute celles qui paient le tribut le plus lourd à la violence. Mais qui s’en soucie ? Loin d’être une question de société, le sujet n’alimente que la rubrique Faits divers. Face à ce qui relève d’un immense déni, d’une évidente injustice, nous avons donc décidé d’édifier ce "cénotaphe contre l’oubli".

Aussi saisissante qu’elle soit, la longue litanie des meurtres, viols et agressions présentée ici reste partielle. D’abord parce que la majorité des viols et agressions commis contre ces personnes ne sont jamais dénoncés ; ensuite parce que nous n’abordons pas les violences et meurtres qui sont le fait des proxénètes, dont il serait tout simplement impossible de tenir la liste.

Nous avons choisi de nous en tenir aux vingt dernières années.
Merci à celles et ceux qui pourront nous aider à compléter cette saisissante photographie des réalités de la prostitution.

À lire également : La prostitution, une violence sans nom.

MEURTRES

- 22 février 2016

Dans la nuit du 21 au 22 février, une personne prostituée transsexuelle de nationalité péruvienne est retrouvée morte, tuée d’une balle dans la tête, dans l’escalier d’un immeuble à Rouen. La victime, âgée de 53 ans, amenait ses "clients" à domicile dans cette rue connue pour des faits de prostitution. Deux autres personnes prostituées transsexuelles habitent d’ailleurs le même immeuble. Une enquête a été ouverte.

Source : Ouest-France, 25/02/16

- 20 décembre 2015

Le corps entièrement dénudé d’une jeune nigériane de 21 ans, prostituée sur la Nationale 113, est découvert sous un pont, près d’une aire de repos entre Marseillan et Marseillan-Plage, dans l’Hérault. L’autopsie n’a pas permis de déterminer les causes de sa mort mais le procureur de la République de Béziers a ouvert une enquête pour meurtre. Les enquêteurs n’excluent pas un rapprochement avec la mort d’une autre jeune prostituée albanaise dont le corps dénudé avait été retrouvé en septembre 2014 dans un canal de Marsillargues, dans la même région.

Source : Le Midi Libre, 21 décembre 2015.

- 9 juillet 2015

Lors d’une intervention pour tapage nocturne dans un appartement du centre ville de Troyes, la police découvre le 9 juillet 2015 le corps d’un jeune homme prostitué d’origine brésilienne. La victime, d’une vingtaine d’années, se prostituait via des annonces sur des sites de rencontres dans différentes villes de France, selon une source proche du dossier. Un autre jeune homme, ressortissant équatorien présent dans l’appartement, a également été blessé grièvement dans l’agression. L’enquête de la police judiciaire de Reims a permis l’interpellation, le 18 juillet, en Espagne, d’un couple de Brésiliens soupçonné du meurtre. Le mobile en est inconnu mais nous sommes dans le contexte de la prostitution masculine, a précisé la substitut du procureur de Troyes.

Source : L’Est Eclair, 10 juillet 2015.

- 17 avril 2015

À Liège, en Belgique, une femme de 41 ans, prostituée, est retrouvée nue et étranglé, le visage recouvert d’un t-shirt. Son meurtrier, arrêté un mois plus tard, est un "client" âgé de 23 ans, sans antécédent judiciaire. Il a invoqué une pulsion inexplicable.

source : La Meuse, samedi 18 avril 2015.

- 8 janvier 2015

A Caen, une femme nigériane de 28 ans est retrouvée morte dans sa camionnette. L’intérieur du camion sens dessus dessous, la position de la victime, jambes écartées et slip arraché, tout laisse penser aux personnes prostituées du quartier qu’il s’agit d’un viol et d’un meurtre. La police, elle, conclut à une absence de coups et ne privilégie pas la piste criminelle…

- 31 décembre 2014

Le corps d’une femme prostituée de 45 ans, originaire du Brésil, est découvert dans son appartement du centre d’Epinal (Vosges) dans la nuit du 10 au 11 janvier 2015. La mort remonterait à une dizaine de jours, sans doute au 31 décembre 2014. Les traces de sang partout dans la pièce sont les signes de la violence extrême qui a accompagné le meurtre. L’autopsie montre en effet que la victime a été poignardée à 53 reprises.

Source : France-Soir, 15 janvier 2015

màj
Le 7 mars 2015, Yves Chanal, un homme de 33 ans, est interpellé. Il explique avoir été pris de colère parce qu’insatisfait de la prestation offerte par cette femme pour le tarif payé. Il encourt trente années de réclusion.
L’Est Républicain, 7/03/2015

- 14 novembre 2014

Porte de Vincennes, à Paris, dans la nuit du 14 au 15 novembre, une jeune personne prostituée a été tuée à l’arme blanche. La police s’est déplacée mais trop tard.

source : Extrait du communiqué de la délégation du Mouvement du Nid [1] de Paris : Combien de temps encore les "clients" pourront-ils violer et tuer les personnes prostituées en toute impunité ?

- 5 septembre 2014

Le corps sans vie et dénudé d’une femme d’une trentaine d’années est retrouvé flottant dans le canal de Lunel près de Montpellier, au niveau de la commune de Marsillargues (Hérault). Aucun vêtement n’a été retrouvé. La victime correspondrait au signalement d’une femme prostituée d’origine albanaise, pratiquant son activité dans un quartier de Montpellier. Sa disparition, signalée trois jours avant, avait été jugée d’emblée inquiétante.

Source : Le Midi Libre, 6 septembre 2014.

- 14 juin 2014

Une prostituée dominicaine de 32 ans, Luz Maria, prostituée par petites annonces sur Internet, est tuée de multiples coups de couteau au ventre et à la poitrine, dont certains très violents, dans un hôtel de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Le meurtrier, un « client » de 38 ans qui reconnaît les faits, est écroué le 4 juillet pour homicide volontaire. Selon un proche, cet homme, qui venait de quitter sa femme, consommait de la cocaïne et fréquentait de nombreuses prostituées. Lors de sa garde à vue, le meurtrier a expliqué qu’il avait donné rendez vous à cette femme dans l’intention de la braquer sous la menace d’un couteau. Cette dernière se serait défendue et, paniqué, l’homme l’aurait poignardée à plusieurs reprises avant de prendre la fuite en lui volant quelques centaines d’euros.

Source : le Parisien, 3 juillet 2014 - AFP, 4 juillet 2014.

- 19 mai 2014

Châteauroux (Indre)
Une femme âgée de 64 ans est retrouvée morte, le crâne défoncé, dans son appartement, où elle était prostituée habituellement. Elle a été battue à mort par son meurtrier.

(màj)
Une couronne de fleurs a été déposée en mémoire de la victime, le 20 septembre 2014, par Rosen Hicher, au cours de la marche de 800 kilomètres qu’elle a entrepris pour dénoncer la violence prostitutionnelle.

source :
La Nouvelle-République, 22 septembre 2014.

- 3 avril 2014

Patrick Salameh qui comparait devant la Cour d’Assises d’Aix en Provence pour viols et séquestration suivis de mort de trois femmes prostituées, est condamné à la prison à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. Cette peine est confirmée en appel le 19 mai 2016 par la Cour d’Assises du Var.

Iryna, Ukrainienne de 42 ans, Zineb, Algérienne de 28 ans et Cristina, Roumaine de 23 ans, avaient disparu en octobre et novembre 2008 dans le centre de Marseille. Salameh est également jugé pour avoir “enlevé, détenu, séquestré” et “violenté” une quatrième femme prostituée, Soumia. À lire sur notre site : Meurtres de personnes prostituées, le procès emblématique de Patrick Salameh.

- 1er avril 2014

Une prostituée chinoise d’une cinquantaine d’années est retrouvée poignardée d’une dizaine de coups de couteau dans un appartement de la rue Bichat dans le 10ème arrondissement de Paris. Le meurtrier présumé, un homme portant des traces de sang et interpellé sur place, serait un "client".

(source : Le Parisien, 2 avril 2014)

- 27 février 2014

Une femme de 51 ans prostituée à domicile, Danielle Schmitt, est poignardée de 9 coups de couteau par un "client" qui la fréquente depuis plusieurs années. Venu selon ses termes en visite amicale, et alors qu’il tente tout de même des gestes sexuels, elle lui demande de payer. L’homme explique avoir été gagné par la colère.
Il apparaît qu’il est également l’auteur du meurtre d’une autre femme prostituée, le 23 juillet 2013 à Strasbourg (lire ci-dessous).
Il sera condamné le 19 novembre 2015, devant les Assises du Bas-Rhin, à 20 ans de réclusion criminelle et à un suivi socio-judiciaire de cinq ans comportant une injonction de soins.

Source DNA, 19 novembre 2015.

- 28 novembre 2013

Un homme d’une trentaine d’années est interpellé jeudi 28 novembre 2013 dans l’Indre-et-Loire pour le meurtre d’une jeune femme prostituée. Elle avait 22 ans.
La victime rencontrait ses "clients", parmi lesquels son meurtrier, par petites annonces sur Internet. Sa disparition remontait à février 2013.

Source : France Bleu, lundi 2 décembre 2013.

- 25 novembre 2013

La dépouille à demi calcinée d’une femme est retrouvée au Bois de Boulogne à Paris. Son meurtrier s’est particulièrement acharné sur elle, puisque que les enquêteurs ont dénombré une dizaine de coups de couteau, des plaies, des entailles, des coups portés à l’aide d’un poing américain.

Le meurtrier présumé, interpellé par la police quelques jours plus tard, a indiqué avoir voulu passer ses nerfs sur quelqu’un. Récemment licencié, il avait envisagé de s’en prendre à son ancien patron mais avait renoncé de peur que l’on remonte jusqu’à lui, d’après Le Parisien du 2 décembre 2013.

- 19 septembre 2013

Un homme de 33 ans a été condamné jeudi 19 septembre 2013 à l’internement à vie par la Cour Suprême du canton de Berne (Suisse). Il a été reconnu coupable du meurtre d’une personne prostituée en 2010 ainsi qu’un viol et une tentative de viol sur deux autres victimes, et d’actes de vol aggravé.

- 4 août 2013

Une femme d’une cinquantaine d’années, de nationalité belge, est retrouvée morte dans la forêt de Beaumesnil, dans l’Eure (Normandie). La police envisage la piste d’une mauvaise rencontre avec un client selon le journal Paris-Normandie du 22 août 2013.

- 23 juillet 2013

Une personne prostituée âgée de 59 ans, Maria Da Silva Guerra,
est retrouvée morte dans son appartement de Strasbourg. Elle a été étranglée.
Son meurtrier, un "client" de 42 ans (qui fréquente de nombreuses "escortes" par Internet), est également l’homme qui va poignarder de 9 coups de couteau une autre femme prostituée de 51 ans, Danielle Schmitt (dont il est un "habitué"), à Haguenau, en février 2014.
Il sera condamné le 19 novembre 2015, devant les Assises du Bas-Rhin, à 20 ans de réclusion criminelle et à un suivi socio-judiciaire de cinq ans comportant une injonction de soins.

- 4 novembre 2012

Le corps partiellement brûlé d’un homme d’une trentaine d’années est découvert dans la forêt de Roumare (Seine-Maritime). Celui-ci était connu pour être prostitué travesti à Rouen. Il était originaire d’Amérique du Sud.

- 2 août 2012

Dans le 11ème arrondissement de Paris, une femme est retrouvée morte. Elle a été violée et étranglée. Son meurtrier, retrouvé quelques jours plus tard par la police, a reconnu le meurtre. Il a cependant nié le viol qu’il présente comme une relation sexuelle tarifée.

source : Le Parisien, 9 août 2012.

MAJ
Le 12 novembre 2014, Tarek bin Ziaed a été condamné à vingt ans de prison ferme pour le meurtre, en août 2012, de Mme Yuan’é Hu. La victime, d’origine chinoise, était arrivée en France quelques mois plus tôt. Son assassin était redouté par de nombreuses prostituées du quartier de Belleville car il a agressé et violé plusieurs d’entre elles. Mme Hu a vécu une véritable torture avant d’être assassinée puisque le médecin légiste a relevé les blessures consécutives à une sodomie traumatique extrêmement violente, vraisemblablement avec un poing ou un objet, avec des plaies multiples et profondes, et un très fort écoulement sanguin (Libération, 14/11/2014.

Selon l’association le Lotus Bus, une antenne de Médecins du Monde créée pour soutenir les personnes prostituées chinoises, celles-ci n’ont pas de proxénètes directs mais des sommes faramineuses à rembourser du fait de l’endettement consenti pour immigrer en France. Elles sont également pieds et poings liés face aux propriétaires qui leur louent des appartements à prix d’or. Mme Hu louait un tel appartement dans un immeuble partagé avec d’autres femmes en situation de prostitution.

- 19 janvier 2012
Colfontaine, Belgique

Une femme d’une cinquantaine d’années est retrouvée morte, gorge et poignets tranchés, par son fils au domicile de celle-ci. La victime, occasionnellement prostituée, a été tuée par un de ses "clients". Le meurtrier
a été condamné jeudi 11 septembre 2014 par la cour d’Assises du Hainaut à 25 ans de réclusion.

- 14 mars 2011

Les gendarmes de la compagnie de Chalon, en Saône et Loire, découvrent le corps d’une prostituée d’origine africaine dans une camionnette blanche garée sur un chemin de terre à quelques dizaines de mètres de la RN6. La victime serait décédée de plusieurs coups de couteau au thorax. Une trentaine de coups de couteau lui ont été infligés.

Le démantèlement d’un réseau de proxénétisme un mois plus tôt en Saône et Loire pourrait être lié à cet assassinat, cependant la victime n’avait tenu aucun rôle dans l’enquête. Par ailleurs, le déchaînement de violence qui a accompagné le meurtre semble minorer l’hypothèse d’un règlement de comptes ; les enquêteurs étudient les habitudes de la victime et ont évoqué la piste qu’un "client" prostitueur soit le meurtrier.

- 2010
Bradford, Royaume-Uni

Susan Rushworth, 43 ans, Shelley Armitage, 31 ans, et Suzanne Blamires, 36 ans, toutes trois prostituées dans le quartier rouge de Bradford, sont assassinées par Stephen Griffiths, 40 ans, étudiant en criminologie à l’Université de Bradford. Se présentant lui-même au tribunal sous le nom de “cannibale à l’arbalète », l’homme est soupçonné d’avoir mangé des parties du corps de ses victimes. Selon la police, d’autres meurtres ou disparitions de femmes prostituées dans la région, jamais élucidés, pourraient être l’œuvre du même homme. Il est condamné à la réclusion à perpétuité en décembre 2010.

À lire sur notre site : Royaume-Uni : les suites des meurtres en série d’Ipswich et de Bradford

NOTE
En Grande-Bretagne comme ailleurs, aucun chiffre officiel ne permet d’avoir une connaissance exacte du nombre des meurtres de personnes prostituées.
Diverses sources donnent les chiffres suivants :

  • Selon le professeur David Canter, psychologue expert en criminologie, 60 à 90 femmes prostituées auraient été assassinées en Grande Bretagne entre 2000 et 2010.
  • Hilary Kinnell, ex coordinatrice du UK Network of sex work projects, estime leur nombre à 134, parmi lesquelles quelques personnes transsexuelles, depuis 1990.
  • Selon le Guardian, à Liverpool, entre 2000 et 2005, ont eu lieu six meurtres de femmes prostituées, dont deux seulement on été élucidés.

Voir aussi : décembre 2006.

- 24 décembre 2010

Une femme de 40 ans, d’origine africaine, a été retrouvée morte au bois de Boulogne vendredi soir, pendant le réveillon de Noël. L’autopsie, réalisée hier, a révélé qu’elle était morte de froid. Cette femme, qui était une prostituée, a été découverte emmitouflée dans la camionnette dévolue à ses activités dont les vitres étaient cassées.


Le Parisien, 26 décembre 2010.

- 25 novembre 2010

À Marseille, Katherine, 51 ans, est retrouvée morte, étranglée par un "client", dans son appartement voisin d’un "club privé". L’homme avait téléphoné à la police pour revendiquer l’assassinat.

- 27 octobre 2010

La police d’Halifax (Nouvelle-Écosse, Canada) arrête un homme de 36 ans, suspecté des meurtres de deux personnes prostituées. Il fait face à des accusations comportant, outre les meurtres, le rapt, la sequestration, le viol et des actes de torture.

- 15 juillet 2010

Une jeune prostituée d’origine bulgare est morte le 15 juillet 2010 à Villefranche de Lauragais, près de Toulouse, en sautant en marche de la camionnette d’un "client" qui la retenait séquestrée. L’homme de 35 ans, condamné en 2014 à 30 ans de prison pour enlèvement et séquestration suivis de mort, voit en 2015 sa peine réduite en appel à 20 ans de réclusion.

- 2 février 2010

Odette, 70 ans, découpée en morceaux
Elle recevait dans son appartement, dans le 9èmearrondissement de Paris, des « clients » contactés via des sites de rencontre sur Internet. Elle a été assassinée dans la nuit du 2 au 3 février 2010 par un jeune homme de 19 ans qui l’a ensuite dépecée. Mobile apparent : le vol de quelques centaines d’euros et d’une carte bancaire.

- 29 décembre 2009

Le corps d’une prostituée bulgare d’une trentaine d’années est retrouvé dans le parking d’une résidence du quartier de la gare à Bordeaux. A moitié dénudée, le visage en sang, la jeune femme a été tuée à coup de pierre. Dépourvue de papiers, elle n’a pas été identifiée pour le moment. Le 18 janvier 2013, un Angolais de 22 ans, confondu par son ADN, est condamné à 20 ans de prison par la Cour d’Assises de Gironde.
Source : Sud-Ouest

(mise à jour : la victime a été identifiée ; elle s’appelait Nadya Krasteva.)

- 21 juin 2009

Giorgiana Andréea, 20 ans, roumaine, est vue pour la dernière fois alors qu’elle monte dans la Clio bleue d’un « client » à Avignon. Son corps est retrouvé dans la Durance.

- 3 mai 2009

Le corps sans vie de Maria, 34 ans, prostituée d’origine brésilienne, est retrouvé dans un camping-car garé à proximité de l’entrée Nîmes-Est de l’autoroute A9. Elle a été étranglée et a subi des violences.

- 14 mars 2009

Une femme chinoise, 45 ans, est assassinée à Maisons-Alfort par un « client » avec qui elle est vue pour la dernière fois le 13 mars au soir. Elle est retrouvée enterrée à Eauze (Gers).

- 23 décembre 2008

Deux jeunes thaïlandaises de 28 ans sont assassinées à l’arme blanche par un « client » dans un immeuble du 11e arrondissement de Paris.

- 6 décembre 2008
Genève, Suisse

Une femme est retrouvée morte, étranglée, dévêtue et dévalisée sur une voie de chemin de fer alors qu’elle venait de déposer sa candidature dans un bar à champagne.

- 15 novembre 2008

Un homme de 51 ans est écroué à Marseille. Il est soupçonné de s’être attaqué à trois femmes prostituées (une Ukrainienne, une Roumaine et une Algérienne) restées introuvables. Il est retrouvé grâce au témoignage d’une prostituée marocaine qui a échappé à un homme qui l’aurait frappée et violée dans un appartement des quartiers Nord.

- 19 mai 2008

Une française de 31 ans, Violette, est poignardée dans son studio de Bâle, en Suisse, par un « client » pris d’une crise de jalousie. Le corps est retrouvé dans la cave de l’immeuble qui abrite plusieurs « salons de massage ». L’homme, Denis Lang, est condamné le 25 mars 2010 à 18 ans de réclusion criminelle assortis d’un suivi socio-judiciaire de cinq ans et d’une injonction de soins.

- Décembre 2006
Ipswich, Royaume-Uni

Les corps dénudés de cinq femmes prostituées - Tania Nicol, 19 ans, Gemma Adams, 25 ans, Anneli Alderton 24 ans, Paula Clenneil, 24 ans, et Annette Nicholls, 29 ans - sont découverts entre le 2 et le 12 décembre 2006 à Ipswich, dans l’est de l’Angleterre. Toutes se connaissaient et souffraient de problèmes de toxicomanie.
Steve Wright, 49 ans, conducteur d’engins, est reconnu coupable des meurtres et condamné à la réclusion à perpétuité en 2008.

Avant ces séries de meurtres, Peter Sutcliffe, surnommé le Yorkshire Ripper, l’éventreur du Yorkshire, avait assassiné entre 1975 et 1981 treize femmes, dont trois prostituées, dans les mêmes rues de Bradford que Stephen Griffiths, et avait tenté d’en tuer sept autres. En 1888, « Jack l’éventreur » avait tué au moins cinq femmes prostituées dans le quartier de Whitechapel à Londres.

- 21 janvier 2006

Cécile Djate Kyungu est retrouvée baignant dans son sang (six coups de couteau dans le dos, d’autres dans l’abdomen, la gorge tranchée) dans son studio de Nimy (Belgique).

Un « client » avoue le meurtre qu’il attribue à une discussion sur le prix.

- 27 mars 2005

Un travesti d’une trentaine d’années est sauvagement assassiné (égorgé et mutilé sexuellement) dans un immeuble du centre de Marseille.

- 9 novembre 2004

Onomé Okoro, une jeune prostituée nigériane de 22 ans, dont le corps a été retrouvé en avril 2003 dans un champ près de Rouen, est enterrée comme indigente à Préaux. Onomé est morte d’une surdose de produits entrant dans la composition de "poppers", des vasodilatateurs qu’il est facile de se procurer dans un sex-shop.

- 19 novembre 2003

Un homme reconnaît avoir étranglé une femme prostituée de 35 ans exerçant son activité dans le quartier de l’Etoile à Paris. Le meurtre a eu lieu dans un hôtel parisien du 18e arrondissement.

- 19 septembre 2003

Une femme de 49 ans, prostituée sur une aire de repos sur la RN 7, près de Puy-la-Laude, est retrouvée morte dans des fourrés. Tuée à l’arme blanche.

- 24 décembre 2002

Un jeune prostitué algérien de 29 ans, Ilias, est retrouvé mort dans la Seine à Boulogne. Son corps porte des traces de coups et de strangulation. Il était connu dans le quartier de prostitution de la porte Dauphine.

- Novembre 2002

Le corps d’une femme prostituée d’une trentaine d’années, de nationalité albanaise, est retrouvé près d’un chantier au sud de Valence. Il porte des traces de coups à l’arme blanche, notamment à la tête. La jeune femme était arrivée en France 18 mois auparavant et avait déposé une demande d’asile qui était en cours d’examen à la préfecture de la Drôme.

- 26 janvier 2001

Patricia Bony, nîmoise de 22 ans, est retrouvée étranglée dans son appartement de Papeete à Tahiti où elle était prostituée pour le compte de son compagnon Jérôme Locoge. Le meurtrier, Denis Mopi, est un client en colère qui ne comprend pas le contenu de ses prestations selon Associated Press.

- 28 septembre 2001

Ludovic Muzette, 21 ans, est condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la Cour d’Assises des Pyrénées-Atlantiques pour le meurtre d’une jeune prostituée de 23 ans, Stéphanie, en février 1999. Ses trois complices sont condamnés à 6 ans et 8 ans d’emprisonnement. Muzette était le "proxénète" par intérim de Stéphanie pendant l’incarcération de son souteneur.

- 12 juillet 2001

L’ancien gérant d’un bar du centre d’Albi avoue être l’auteur du meurtre d’une jeune prostituée de 31 ans disparue en mars 2000 et retrouvée en mai 2001. Le meurtrier, Serge Beletti, indique aux policiers albigeois qu’il l’a tuée à coup de gourdin parce qu’il avait la haine de cette femme. Quelques semaines plus tôt, Beletti a été mis en examen et écroué à Bordeaux à la suite d’une double tentative d’homicide sur des femmes prostituées.

- Mars 2001

Une femme prostituée algérienne est abattue Porte de la Muette, à Paris, dans son camping-car. Deux balles de 6.35 en pleine poitrine.

- Décembre 2000

Une femme prostituée d’une quarantaine d’années, originaire du Maghreb, est découverte agonisante au Bois de Vincennes. Elle a été frappée au visage. Sa mort est attribuée à un enfoncement de la boîte crânienne.

- Novembre 2000

Une prostituée albanaise est assassinée à la Porte de Vincennes (12e arrondissement de Paris), une de ses compatriotes a été grièvement blessée de plusieurs coups de couteau une semaine auparavant.

- 31 octobre 2000

Une femme prostituée de 35 ans est découverte morte sur l’autoroute A3 à la hauteur de Pantin après avoir été jetée d’une camionnette blanche.

- 20 juillet 2000

Une femme prostituée de 32 ans est mortellement poignardée dans le centre ville de Toulouse par un ex-concubin sous l’emprise de l’alcool.

- 30 mai 2000

Une femme de 56 ans est assassinée de plusieurs coups de couteau à la poitrine et au cou dans l’appartement où elle se prostitue, dans le centre de Strasbourg. Son meurtrier est un "client" de 32 ans qui lui a également volé 1500 francs (228€).

- 26 janvier 2000

La Cour d’Assises du Rhône condamne à 21 ans de réclusion criminelle Bernard Gilbert, boulanger de 46 ans, qui a assassiné une femme prostituée en mars 1997 et tenté d’en tuer une autre six semaines plus tard. La première victime a été tuée d’une balle à bout portant le 20 mars 1997, la seconde a subi un calvaire de huit heures dans la nuit du 6 au 7 mai de la même année et a miraculeusement survécu à un coup de feu dans la poitrine, un coup de couteau au ventre et à des tentatives de strangulation. L’assassin a expliqué qu’il ne supportait pas la facilité avec laquelle ces filles se donnaient.

- 22 novembre 1999

Le corps de Ginka, prostituée, tuée à coups de couteau, est découvert rue de la Clôture, dans un terrain vague du 19e arrondissement de Paris. Sony Chérif, 20 ans, avoue l’avoir agressée pour lui voler son sac à main. Ginka était arrivée de Bulgarie au mois d’octobre. Elle était très amoureuse d’un proxénète albanais.

- 22 octobre 1999

Farida Z., 37 ans, prostituée sur le Boulevard des Maréchaux, est retrouvée morte, étranglée et baignant dans une mare d’huile de vidange, sur un terrain vague, sous les échangeurs de l’autoroute A1 à Paris. Un déménageur de 24 ans avoue être l’auteur du meurtre. Il explique avoir étranglé la jeune femme dans son camion après une dispute portant sur le prix de la passe.

MEURTRES EN SÉRIE

- 23 janvier 2007

Robert Pickton, 57 ans, le plus grand tueur de toute l’histoire du Canada, est accusé à l’ouverture de son procès d’avoir assassiné 26 femmes prostituées mais aussi d’avoir joué un rôle dans la disparition d’une soixantaine d’autres. Pickton avouera finalement 49 meurtres et dira avoir eu le projet d’arrondir le chiffre à 50.

La police n’a tout simplement prêté aucune attention aux disparitions signalées pendant deux décennies dans le quartier de prostitution de Vancouver. 60 femmes ont pourtant été portées disparues dans le Downtown Eastside de Vancouver entre 1978 et 2002 !

À lire sur ce site : Affaire Robert Pickton : les voix des victimes toujours ignorées

- Décembre 2006
Ipswich, Royaume-Uni

Les corps dénudés de cinq femmes prostituées - Tania Nicol, 19 ans, Gemma Adams, 25 ans, Anneli Alderton 24 ans, Paula Clenneil, 24 ans, et Annette Nicholls, 29 ans -sont découverts entre le 2 et le 12 décembre 2006 à Ipswich, dans l’est de l’Angleterre. Toutes se connaissaient et souffraient de problèmes de toxicomanie.
Steve Wright, 49 ans, conducteur d’engins, est reconnu coupable des meurtres et condamné à la réclusion à perpétuité en 2008.

Avant ces séries de meurtres, Peter Sutcliffe, surnommé le Yorkshire Ripper, l’éventreur du Yorkshire, avait assassiné entre 1975 et 1981 treize femmes, dont trois prostituées, dans les mêmes rues de Bradford que Stephen Griffiths, et avait tenté d’en tuer sept autres. En 1888, « Jack l’éventreur » avait tué au moins cinq femmes prostituées dans le quartier de Whitechapel à Londres.

Voir aussi : 2010

- 17 novembre 2006

Arrestation d’un routier allemand qui avoue avoir tué six prostituées en France et en Espagne entre 1974 et 2006.

- 7 septembre 2000

Un homme jette une grenade sur un groupe de femmes prostituées dans le centre de Moscou, blessant 15 femmes et un homme.

- 31 août 2000

Un homme de 45 ans, déjà condamné pour viol, est inculpé pour le meurtre de 19 femmes prostituées entre 1997 et 1999 dans le nord-est de la Chine. Toutes ont été violées et étranglées. Le meurtrier aurait souhaité se venger des femmes.

- 26 août 2000

Un juif orthodoxe est arrêté en Israël sous l’accusation d’avoir causé la mort de quatre jeunes prostituées originaires d’ex-URSS en mettant le feu à leur appartement le 15 août à Tel Aviv. Yaniv Baruchi, 34 ans, avoue avoir mis le feu à leur appartement, à plusieurs maisons de passe ainsi qu’à des sex shops. Il explique aux enquêteurs qu’il souhaitait purifier la ville après avoir puisé son inspiration dans la Bible.

- 21 avril 2000

La police de l’Etat de Washington annonce avoir identifié grâce à des tests ADN un homme soupçonné d’avoir assassiné au moins 12 femmes prostituées (et peut-être 18). 18 victimes ont été tuées par balles entre 1990 et 1998. Certains corps ont été retrouvés dans des endroits très isolés de l’Etat de Washington. L’homme, âgé de 47 ans, marié et père de 5 enfants, a servi 18 ans dans l’armée.

- Février 2002

Patrice Alègre est condamné à Toulouse à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de plusieurs femmes - dont des femmes prostituées - et d’un homme travesti.
Il a avoué le meurtre de Line Galbardi, en janvier 1992 et du travesti Claude Martinez. Il est soupçonné du meurtre de Josette Poiroux, dite Linda, prostituée à Toulouse, en octobre 1992.

- 28 novembre 1999

La police de Duisburg (Allemagne) arrête un homme soupçonné d’avoir tué au moins trois jeunes femmes en Allemagne et aux Pays-Bas. Agé de trente ans, il a tué ses victimes à coup d’arme à feu avant de leur trancher la tête et les mains. Deux de ses victimes étaient des femmes prostituées de 26 et 30 ans. La police le soupçonne d’être l’auteur d’autres meurtres.

VIOLS, AGRESSIONS, ACTES DE BARBARIE

- 20 et 21 juin 2016

Trois femmes prostituées le long d’une départementale de Vierzon sont agressées successivement par deux puis trois jeunes mineurs. La première est frappée et son sac volé parce qu’elle refuse un rapport à trois. Le lendemain, deux autres jeunes femmes sont menacées de coups de machette et volées à leur tour alors qu’elles refusent un rapport gratuit et que l’un des jeunes hommes tente de devenir leur proxénète. Les trois mineurs ont été mis en examen pour vols aggravés. Deux d’entre eux ont été incarcérés et le troisième placé sous contrôle judiciaire.

Source : La Nouvelle République, 2/07/16

- 18 juin 2016

Accusés de vol à main armée et séquestration, deux hommes de Gennevilliers, âgés de 21 et 28 ans, sont mis en examen et placés en détention provisoire.

Depuis le début de l’année, plusieurs femmes prostituées sud-américaines, souvent brésiliennes, avaient porté plainte pour des faits semblables dans les Hauts-de-Seine, dans les Yvelines et à Paris. Leurs agresseurs prenaient rendez-vous par Internet en tant que "clients" puis surgissaient avec arme de poing, couteau et taser, avant de les ligoter et de les molester pour leur voler argent, téléphones, ordinateurs et bijoux.

Début mai, la police judiciaire des Hauts-de-Seine avait déjà arrêté trois hommes de Gennevilliers se livrant au même type d’agressions. Ils sont eux aussi en détention provisoire.

Source : Le Parisien, 22 juin 2016

- Juin 2016 (date précise inconnue)

Un homme de 32 ans est mis en examen et placé en détention provisoire pour avoir agressé six femmes prostituées entre février et mai 2016, à Paris, dans les Hauts-de-Seine et dans le Val-de-Marne. Il prenait les rendez-vous par Internet, et après les passes, menaçait les jeunes femmes pour récupérer son argent et les violait.

Source : Le Parisien, 17 juin 2016.

- 16 mai 2016

Dans la nuit du 16 au 17 mai, à Toulouse, un "client" de 27 ans est interpellé pour avoir frappé et volé une femme prostituée. Il est soupçonné de lui avoir asséné plusieurs coups de poing, au visage, aux bras et aux jambes, puis de s’être emparé de ses papiers d’identité et de son argent. Légèrement blessée, la victime a déposé plainte. L’homme a été placé en garde à vue pour vol avec violence.

Source : Côté Toulouse, 18 mai 2016

- 11 mai 2016

Deux hommes de 20 et 21 ans sont interpellés à Lyon pour tentative de vol avec violences et dégradation volontaire de biens privés. Ils auraient tenté de voler une femme prostituée, auraient brisé une vitre et le pare-brise de son véhicule. Le plus âgé des deux aurait attaqué le véhicule pour venger son ami, mécontent de la prestation de la jeune femme.

Source : Lyon Capitale, 24 mai 2016.

- Mai 2015

Deux prostituées roumaines déposent plainte, à deux semaines d’intervalle, contre un homme qui les a agressées en bord de route, près de Port-la-Nouvelle, dans l’Aude. Couteau sous la gorge, arme de poing… l’une a été contrainte de céder le montant de ses passes, l’autre a subi un viol. Une troisième, dont la plainte n’a pas été retenue, a affirmé avoir été frappée et dévalisée à son tour.
Dans la voiture de l’agresseur, un routier, ont été retrouvés une bombe lacrymogène, un couteau Laguiole, des couteaux de chasse ; et à son domicile plusieurs pistolets.
L’homme, aujourd’hui âgé de 40 ans, a été placé en détention provisoire pour viols avec armes et vol. Il avait déjà été condamné en 2004 à trois ans de prison ferme pour agression avec arme… sur une femme prostituée.

En juillet 2016, la Cour d’Appel de Montpellier a rejeté sa demande de liberté.

Source : Midi Libre, 13 juillet 2016.

- 2 mars 2016

Une femme camerounaise de 39 ans échappe en plein après-midi à une tentative de meurtre dans sa camionnette garée au bord d’une départementale de Cailloux-les-Fontaines, dans la région lyonnaise. Un automobiliste masqué, arrivé à sa hauteur, tire un coup de feu dans sa direction mais manque sa cible, la victime n’étant que légèrement blessée. Le tireur a pris la fuite.

Source : Le Progrès, 3 mars 2016

- 20 février 2016

Confondu par son ADN et par un portrait robot, un homme de 32 ans est mis en examen et écroué à Metz pour les viols en série de sept femmes prostituées : deux à Metz, et cinq autres au Luxembourg entre mai 2013 et novembre 2015. L’agresseur embarquait les femmes dans sa voiture, verrouillait les portières et les frappait la tête après les avoir violées. Il les abandonnait ensuite au bord de la route. Finalement interpellé, le violeur présumé a reconnu être « client » mais a nié toutes violences sexuelles. Il a été mis en examen pour viols, enlèvements et séquestrations.
Un deuxième individu, soupçonné d’être un complice, a été à son tour mis en examen et écroué.

Source : Le Républicain Lorrain, 20 février 2016.

- 12 février 2016

Le conducteur d’une voiture dont l’accident, survenu à Besançon dans la nuit du 18 février 2015, a causé la mort d’une jeune prostituée bulgare de 19 ans et les blessures d’une autre, est relaxé par le tribunal. Alors que les deux jeunes femmes se trouvaient dans le véhicule de ce "client", une altercation au sujet d’un préservatif éclaté aurait entrainé des embardées du véhicule. Le tribunal a estimé que la responsabilité du conducteur, poursuivi pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui, ne pouvait pas être établie.

- 22 janvier 2016

Une femme prostituée de nationalité brésilienne est agressée à son domicile d’Ajaccio par trois hommes cagoulés et armés qui tentent de lui voler son argent. Elle dit avoir été frappée mais être parvenue à se débarrasser de ses assaillants qui seraient repartis les mains vides.

Source : Corsematin.com, 23/01/2016

- 22 janvier 2016

Une femme prostituée de 52 ans est agressée dans sa camionnette, le long d’une nationale, dans l’Orne. Alors qu’elle lui ouvre la porte, un homme tente de l’étrangler mais elle parvient à le mettre en fuite. L’homme de 20 ans, qui nie les faits, a été mis en examen pour tentative d’homicide.

Source : L’Orne Hebdo, 01/02/16.

- 20 janvier 2016

Un homme prostitué est agressé et dévalisé à Lyon, vers 1h du matin. Son agresseur a été arrêté par une patrouille de sécurité locale.

source : Lyon Capitale

- 7 et 8 janvier 2016

Cinq hommes sont placés en garde à vue au Puy en Velay, soupçonnés d’extorsion de fonds sous la menace d’une arme et de violences sur plusieurs femmes prostituées originaires d’Espagne, du Brésil et de Colombie. Trois d’entre elles avaient déposé plainte. Les faits remonteraient à décembre 2015. Les cinq suspects se faisaient passer pour des "clients", via le site Vivastreet. Ils encourent une peine de dix ans de prison.

source : Le Progrès, 8/01/2016

- 18 décembre 2015

À Grenoble, dans la nuit du jeudi au vendredi 18 décembre, une jeune femme âgée de 21 ans chute du 3ème étage d’un immeuble.
À l’hôpital, souffrant de plusieurs fractures, elle explique qu’elle se trouvait

chez un client lorsque ce dernier est entré dans une colère noire et s’est emparé d’un couteau avec lequel il a tenté de la frapper.

selon Le Dauphiné du 19 décembre 2015, qui relate l’agression. L’homme et l’un de ses amis, présent sur les lieux au moment des faits, sont entendus par la police. Il s’agit de savoir notamment si la jeune femme a été jetée du 3ème étage par son agresseur ou si elle est tombée en essayant de lui échapper.

- 9 décembre 2015

Une femme prostituée de 24 ans est contrainte, sous la menace d’un couteau, de remettre 4000 euros à deux hommes entrés dans la chambre d’hôtel de Saint Sébastien sur Loire où elle se trouvait avec un "client", en réalité un complice. Les trois hommes, qui fouillent la chambre, auraient enfermé la jeune femme dans les toilettes avant de partir avec leur butin. Cette dernière a porté plainte.

Source : 20 minutes Nantes, 10/12/15

- 27 novembre 2015

Dans la nuit du 27 au 28 novembre, dans une rue de Rouen, deux jeunes hommes de 18 et 21 ans jettent à terre une femme prostituée et la rouent de coups. Les trois protagonistes sont sous l’emprise de l’alcool. Alors que les deux hommes prétendent, pour leur défense, avoir été abordés et dépouillés de 50 €, le tribunal les condamne respectivement à 2 mois de prison ferme et 105 heures de travail d’intérêt général.

Source : Paris Normandie, 1/12/15

- 13 novembre 2015

Deux femmes prostituées d’origine bulgare sont abordées dans une rue de Strasbourg par un "client" quinquagénaire qu’elles suivent dans sa clio. Une fois chez lui, l’homme s’absente un moment avant de revenir avec un couteau et de se jeter sur l’une des femmes. En tentant de lui venir en aide, l’autre est tailladée à la joue gauche. Elle saisit alors une bouteille en verre qu’elle brise sur la tête de l’agresseur.

L’auteur des violences, Daniel Ritter, a été condamné le 3 décembre 2015 à 24 mois de prison dont 9 fermes, mise à l’épreuve de 3 ans, obligation de soins, interdiction d’approcher les victimes et interdiction de port d’armes. Il est également tenu de leur verser des dommages et intérêts : à l’une, 5000 euros pour préjudice esthétique et 3000 euros pour la souffrance psychologique, à l’autre 2000 euros pour préjudice moral.

Source : DNA, 4/12/15

- 30 octobre 2015

Une femme d’une quarantaine d’années, prostituée à domicile, est agressée par quatre individus armés de pistolets et de couteaux alors qu’elle rentre chez elle. Emmenée de force dans son appartement, elle est ligotée sur place. Selon La Provence, le butin des agresseurs s’élèverait à 1700 €, quelques montres et des cartes bancaires.

Source : La Provence, 3/11/2015

- 5 septembre 2015

Une personne prostituée, séquestrée 24 heures durant dans l’appartement d’un "client" à Marseille, parvient à sauter par la fenêtre pour s’échapper. L’homme a été interpellé.

- 4 septembre 2015

À hauteur de Champagne-sur-Seine, sur la D210, un homme qui s’est présenté comme un "client" braque un pistolet sur une femme prostituée en exigeant qu’elle lui remette son argent. La victime lui donne 100€ et son portable. L’homme prend la fuite mais la jeune femme a le temps de relever son numéro d’immatriculation. Placé en garde à vue, il a expliqué avoir des ennuis d’argent.

D’après Le Parisien, 9 septembre 2015.

- 2 septembre 2015

A Smarves, près de Poitiers, dans la Vienne, une femme Nigériane d’une vingtaine d’années est agressée dans la soirée par un "client", un Somalien de 23 ans qui l’a conduite dans un chemin éloigné. Alors qu’elle refuse un second rapport sexuel, il tente de la retenir, l’agresse et lui vole les 100€ qu’elle porte dans son sac. La jeune femme, qui a porté plainte, accuse également l’homme d’avoir tiré des coups de feu. Interpellé le 30 septembre et jugé en comparution immédiate, il a été condamné à 14 mois de détention alourdis de la révocation d’un sursis de 3 mois et de près de 500€ d’amende pour détention illégale de munitions.

Source : La Nouvelle République, 01/10/15

- 28 août 2015

Un homme de 36 ans a été mis en examen, lundi à Versailles, pour viol. La justice lui reproche d’avoir, dans la nuit de vendredi à samedi violé une prostituée de 22 ans à Versailles.

source : Le Parisien, 31 août 2015

- 8 août 2015

Alors qu’une jeune femme, prostituée dans le quartier de Perrache à Lyon, exige d’un "client" qu’il mette un préservatif, l’homme se met en colère. Selon elle, il se serait alors jeté sur elle pour la violer, l’aurait frappée puis aurait quitté les lieux en lui volant son argent. Interpellé par la police, l’homme de 57 ans, qui comptait s’en tirer en dédommageant sa victime, a été mis en examen pour viol, vol et violences. Il a été remis en liberté.

Source : Le Progrès, 31 août 2015.

- 2 juillet 2015

La cour d’assises de Versailles a condamné cinq hommes, âgés de 20 à 23 ans, à deux peines de 12 ans de réclusion criminelle, deux peines de 6 ans, et le dernier à 3 ans de sursis. Ces cinq hommes étaient reconnus coupables d’agressions perpétrées contre une dizaine de personnes prostituées en Île-de-France et Loire-Atlantique.

L’une des victimes a frôlé la mort après une chute de la fenêtre de son appartement au cinquième étage. Elle aujourd’hui invalide à 50%.

Les criminels repéraient leurs victimes par le biais des annonces du site Vivastreet puis se rendaient à leur domicile ou leur chambre d’hôtel. Le vol de l’argent et des objets de valeur était systématiquement accompagné de violences, menaces de mort et tortures au moyen d’un pistolet à impulsions électriques.

- 29 avril 2015

Dans la nuit du 28 au 29 avril 2015, à Chevry Cossigny (Seine-et-Marne), un "client" poignarde une femme prostituée de cinq coups de couteau, portés à la tête, dans le bras et le dos. L’homme l’agresse en plein rapport sexuel, dans sa camionnette, le long d’une départementale. Alors qu’une autre femme prostituée accourt en entendant ses cris, l’agresseur prend la fuite. La victime, âgée de 47 ans, a été transportée à l’hôpital de Melun.

L’agresseur, un étudiant de 21 ans est d’abord laissé en liberté puis condamné le 12 mai 2015 à 8 mois de prison pour dissimulation de preuves. Pour la tentative d’assassinat, il risque la réclusion à perpétuité.

source : Le Parisien du 25 avril 2015.

- 13 avril 2015

Une femme prostituée de 35 ans est poignardée dans le dos par un "client" qui prend aussitôt la fuite, dans les environs de Champagne-sur-Seine. Les faits ont lieu après la passe. La jeune femme est conduite à l’hôpital de Fontainebleau ; ses jours ne sont pas en danger.

Le Parisien, 14 avril 2015.

- 13 mars 2015

À Vaux-en-Velin, la police interpelle un homme suspecté de nombreuses agressions. Armé d’un couteau, il aurait dévalisé plusieurs personnes prostituées.

- 9 mars 2015

Une personne prostituée recevant les "clients" dans un appartement a été victime d’une violente agression à Annemasse en Haute-Savoie, le 9 mars 2015. Selon Le Dauphiné, l’homme a frappé et jeté à terre la victime tandis qu’un complice fouillait l’appartement. De l’argent a été dérobé.

- 5 mars 2015

Une jeune fille âgée de 16 ans, prostituée la nuit sur un parking de son lycée situé à Pirae (Tahiti), a déposé une plainte auprès de la police contre un de ses "clients". Elle affirme que celui-ci l’a enlevée dans son véhicule et violée.

- 4 janvier 2015

Une femme bulgare de 26 ans, prostituée à Bordeaux, est retrouvée grièvement brûlée aux jambes et aux bras sur une aire de repos à Cubzac les Ponts (Gironde).
Son ex compagnon de 22 ans est soupçonné d’être l’homme qui a aspergé la victime d’essence avant d’y mettre le feu. D’après les premiers éléments de l’enquête, le fait que cette femme ait cessé de se prostituer et cherché refuge chez une personne de sa connaissance, pourrait être le motif de l’agression.

Source : Sud-Ouest, 7 janvier 2015

- Novembre 2014

Extrait du communiqué de la délégation du Mouvement du Nid (le Mouvement du Nid, éditeur de ce site, est une association de soutien aux personnes prostituées) de Paris : Combien de temps encore les "clients" pourront-ils violer et tuer les personnes prostituées en toute impunité ?

C’est ainsi que le 12 novembre dernier, un groupe de femmes (d’origine des pays de l’Est) avec qui nous avons tissé un lien de confiance, interpelle nos bénévoles pour leur confier le viol d’une des leurs. Un homme masqué d’un casque de moto a profité qu’il était seul avec l’une d’entre elles (car quel que soit le contexte, elles se retrouvent toujours seules avec le client) pour sortir un couteau, lui voler son argent (90 euros) et la violer tout en maintenant le couteau sur sa gorge. Terrorisée elle n’a naturellement pas pu appeler à l’aide.

Le samedi 15 novembre, une de ces femmes se rend à notre permanence et nous informe, très préoccupée que, toujours Porte de Vincennes, au même endroit dans la nuit du 14 au 15 novembre, une jeune personne prostituée a été tuée à l’arme blanche. La police s’est déplacée mais trop tard. Elle nous raconte ensuite s’être fait elle-même agresser quelques jours auparavant par deux jeunes hommes qui ont tenté de lui voler son sac.

Le 19 novembre, au même endroit, nous apprenons qu’une autre personne prostituée (cette fois-ci originaire d’Afrique du nord) s’est fait arracher un œil la veille par un homme lors d’une agression au couteau.

Dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 décembre, vers 1h, un « client » venu en scooter agresse sur le même parking une autre de ces femmes dans les mêmes conditions que la première. Il la menace d’un couteau, lui demande son argent et tente de la violer. Par chance, elle réussit à s’enfuir.

- 2 octobre 2014

Une jeune prostituée est gazée à la bombe lacrymogène par un « client » qui la viole et lui vole son sac contenant un millier d’euros et deux téléphones portables. Interpellé, l’homme de 35 ans a expliqué qu’un refus exprimé par la prostituée l’avait mis hors de lui, le blessant moralement.

Déjà condamné à deux reprises pour agressions sexuelles en 2005 et 2006, le prévenu, qui a même introduit la bombe lacrymo dans le sexe de la jeune femme, a été condamné le 2 novembre 2015 par le tribunal de Montargis à 8 ans de prison ferme et un suivi socio-judiciaire de 7 ans avec obligation de soins.

La République du Centre, 4/11/2015

- 1er juin 2014

Un homme agresse une personne prostituée dans la rue, à Poitiers, pour la voler. Sa victime parvient à le mordre fortement, lui laissant une marque qui permettra à la police de l’incriminer. Le procès de l’agresseur a été reporté au 16 juillet 2014, dans l’intervalle, le tribunal a préféré le maintenir en détention, craignant un risque de récidive de la part [d’un homme] déjà épinglé plusieurs fois pour des violences. selon La Nouvelle République.

- 31 janvier 2014

A Montpellier, une personne prostituée transsexuelle de nationalité brésilienne est victime d’un violent braquage à domicile. Attachée, giflée, elle reçoit des coups de couteau à la cuisse et des estafilades au ciseau sur le visage dans le but de lui faire dire où se trouve son argent. Une partie du butin obtenu, 2000 €, est dépensé par l’un des deux agresseurs avec des prostituées d’une avenue montpelliéraine.
Le 27 janvier 2016, la cour d’assises de l’Hérault le condamne à 9 ans de prison. Son acolyte écope de 7 ans.

Source : Le Midi Libre, 29/01/2016.

- 23 décembre 2013

Après la très forte augmentation des agressions contre les femmes prostituées, l’ouverture d’une information judiciaire en septembre 2013 conduit au démantèlement d’un gang d’agresseurs à Metz. Un individu se faisait passer pour un « client » et entrait avec deux complices sur le lieu du rendez-vous. A l’aide d’un couteau ou d’une arme de poing, le gang immobilisait ses victimes et dérobait argent, matériel hifi, cartes bancaires, etc : un butin évalué à 12.000 € au terme d’une vingtaine d’agressions. 13 victimes, essentiellement d’origine sud américaine, ont été identifiées. Deux hommes marocains de 22 et 24 ans ont été interpellés.

En novembre 2013, sept ressortissants tchétchènes formant un réseau du même type avaient été arrêtés. Ils avaient fait au moins 70 victimes dans toute la France, toutes prostituées et piégées sur Internet.

- 5 décembre 2013

Dans le Calvados, un homme s’est introduit chez une personne prostituée en se prétendant policier de la "brigade des mœurs", et a fouillé son domicile et sa voiture, l’occasion de lui dérober 600 euros et son téléphone portable. Interpellé quelques jours plus tard, son jugement est prévu le 16 janvier 2014 au tribunal correctionnel de Lisieux.

- 10 et 14 novembre 2013

Deux femmes prostituées, l’une bulgare et l’autre hongroise, sont braquées dans une rue de Strasbourg par un faux policier muni d’un pistolet. L’homme viole la première et assène un coup de crosse à la seconde qui parvient à s’enfuir.
L’agresseur, un Roumain de 37 ans, également reconnu coupable du viol d’une autre jeune femme à Strasbourg en 2012, est jugé début mai 2016 par la Cour d’Assises du Bas-Rhin pour deux viols et une tentative de viol avec arme. Il est condamné à huit ans de prison.

Source : Dernières nouvelles d’Alsace, 6 mai 2016.

- 4 octobre 2013

Belgique : à la stupeur de l’Ordre des Médecins et de l’association Payoke, un médecin condamné en 2012 pour avoir avorté contre son gré une prostituée, s’est vu confirmer son droit d’exercer.
Le tribunal d’Anvers a rejeté la demande de suspension déposée par l’Ordre des Médecins à l’encontre de cet homme qui serait responsable, selon l’association Payoke, d’une centaine d’avortements illégaux et pratiqués contre la volonté des femmes. Les proxénètes de tout le pays lui amèneraient en effet "leurs" prostituées lorsqu’elles sont enceintes.

Source : RTL Belgique, 7 octobre 2013.

- 30 septembre 2013

À Caen, deux personnes prostituées déposent plainte auprès de la police : elles ont été atteintes par des tirs de carabine à plomb, lundi 30 septembre et jeudi 3 octobre 2013, sur leur lieu d’activité.

Source : Ouest-France, le 5 octobre 2013.

- 11 septembre 2013

Une jeune femme prostituée sur un parking de Rouen est victime d’une tentative de viol. Son agresseur était armé d’un couteau. Interrompu par un véhicule de la police en patrouille, il a tenté de fuir en s’emparant de la voiture de sa victime et a finalement percuté des escaliers quelques instants plus tard.

- 9 septembre 2013

Sous la menace d’une arme de poing (qui se révélera factice) un homme extorque de l’argent à une personne prostituée à Montereau (Île-de-France). Il est arrêté le jour même par la police qui avait son signalement par sa victime.

- 8 Juillet 2013

Un homme agresse une personne prostituée sur un boulevard à Nantes. Un passant s’interpose, l’agresseur lui assène trois coups de poing, dont l’un lui fera perdre l’usage de son œil.

- 8 avril 2013

Une femme prostituée est violemment agressée dans son studio, à Strasbourg. Les policiers retrouvent au sol deux dents de la victime, qui déclare avoit été frappée, ligotée, étranglée et dévalisée. L’agresseur, Mohamed Rouab, un "client" venu enterrer sa vie de garçon parle d’une altercation, suite à sa demande de remboursement pour une prestation jugée insuffisante. L’agresseur a été condamné le 11 avril à deux ans d’emprisonnement.

- 21 mars 2013

Lycéen âgé de 18 ans au moment des faits, ce jeune homme a violé trois personnes prostituées la même nuit, sous la menace d’une arme (un petit sabre). Il avait pris soin d’emporter des gants en latex et une cagoule. Lors de son procès, au cours duquel il a reconnu les trois viols, il fut fait état de l’important matériel pornographique en sa possession (magazines, films et photographies) ainsi que des "forums de discussion" fréquentés par des "clients" de la prostitution, auxquels il participait.

Le 21 janvier 2015, l’homme a été condamné à 7 ans de prison par la cour d’assises du Haut-Rhin ainsi qu’une obligation de suivi socio-judiciaire à l’issue de sa peine.

source : L’Alsace, 21 janvier 2015.

- janvier 2013

Une femme prostituée sur la route nationale RN113 entre Montpellier et Lunel est sauvagement agressée par un de ses "clients". La violence de l’agresseur est telle que la victime reste hospitalisée plusieurs semaines et est astreinte à plusieurs mois de ré-éducation.

source : rapport d’activité 2013 de la délégation du Mouvement du Nid de l’Hérault.

- automne 2012

Un homme d’une soixantaine d’années a agressé pour les voler une dizaine de personnes prostituées dans différentes villes de France. Repérant ses victimes sur des sites spécialisés, il les détroussait puis s’en allait en les enfermant dans les chambres d’hôtel où elles l’avaient reçu.

Ces actes lui ont valu le 11 décembre 2013 une condamnation à six ans de prison. Selon le journal L’Union, le procureur a décrit un homme sachant parfaitement ce qu’était la faiblesse et comment l’exploiter et qui fut condamné dans les années 90 à quinze ans de prison pour le viol de sa fille et une tentative de meurtre contre son épouse.

source : L’Union du 11 décembre 2013.

- 25 septembre 2012

A Nîmes, Sébastien Fleury, un "client" d’une quarantaine d’années amené par une jeune femme prostituée à son domicile, la viole en lui plaçant un couteau sous la gorge. L’accusé nie les faits, expliquant que sa victime était consentante et qu’elle voulait se venger des propos désobligeants qu’il lui avait tenus à propos de ses tarifs. Il est condamné le 5 décembre 2014 à 18 ans de réclusion par la Cour d’Assises du Gard.
En 2000, il avait déjà été condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour le viol d’une jeune femme et son enlèvement avec actes de torture par la Cour d’Assises de Haute Garonne.

Source : Midi Libre, 6 décembre 2014.

- 14 juin 2012

La camionnette d’une personne prostituée est détruite par le feu le matin du 14 juin 2012. Le suspect, arrêté le lendemain des faits, est un homme âgé de 68 ans, supposé "client" de la propriétaire du véhicule incendié. Il est poursuivi pour destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes et son procès est prévu en novembre 2013 à l’issue d’une expertise psychiatrique demandée par la défense.

source : Paris-Normandie du 1er août 2013.

- 25 mai 2012

Deux hommes âgés de 18 ans et 21 ans sont mis en examen à Versailles pour l’agression, depuis le mois de septembre 2011, de 13 prostituées d’origine étrangère pour les voler, dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne, le Nord et la Loire-Atlantique. Le plus jeune a été écroué. Dans cette affaire, trois premiers suspects, âgés de 18 ans à 20 ans, ont déjà été mis en examen en janvier 2012 pour extorsion en bande organisée et tentative de meurtre. L’enquête avait commencé le 2 octobre lorsque deux prostituées camerounaises, âgées de 30 ans et 32 ans, avaient été rouées de coups, électrocutées, séquestrées et détroussées dans la chambre d’un hôtel Campanile. Le même scénario s’était répété neuf fois, avec des vols de 1000 € à 2000 € par agression. Le 21 décembre, une prostituée de 37 ans était tombée du cinquième étage, poussée, selon ses dires, par ses agresseurs. Restée longtemps dans le coma, elle gardera d’importantes séquelles.

- 12 mai 2012

Trois Roumains d’une trentaine d’années, Laurentiu Dragusan, Mihaï Marian Apostol et Paul Adrian Fantana, sont condamnés respectivement par la Cour d’Assises de la Gironde à 10 ans de réclusion pour viol et vol avec violence (pour le premier) et à huit ans pour viol (pour les deux autres). Ils sont reconnus coupables d’avoir violé, dans la nuit du 7 septembre 2008, près de Bordeaux, une jeune prostituée de 19 ans originaire de Sierra Leone dont l’état nécessite ensuite un arrêt de 70 jours d’interruption totale de travail. Les trois accusés avaient plaidé le fait qu’il ne pouvait s’agit d’un viol puisque la prestation était tarifée. Ils n’ont pas été entendus.

- 12 avril 2012

Une jeune femme d’origine roumaine est frappée à plusieurs reprises, boulevard Macdonald à Paris, par un « client » en état d’ivresse qui, ayant refusé de payer le prix de la passe, tente à nouveau d’abuser d’elle. L’homme a été placé en garde à vue pour viol.

- 21 mars 2012

Un homme de 31 ans, interpellé à Paris, est soupçonné d’avoir agressé huit jeunes femmes prostituées au cours des derniers mois. Le 23 février, une femme de nationalité chinoise avait expliqué à la police avoir été frappée, volée, mordue et avoir subi une tentative de viol, agression que les policiers relieraient à une série de viols commis sur des prostituées chinoises depuis septembre 2011. Reconnu par une de ses victimes le 14 mars, l’homme a pu être interpellé. Pour sa défense, l’agresseur explique qu’une prostituée ne peut pas être violée… puisqu’elle est prostituée !

- 6 mars 2012

Une jeune femme prostituée sur les quais à Caen suit un "client" à son domicile. Elle est violée tour à tour par l’homme et les deux frères de celui-ci. Les trois agresseurs sont mis en examen le 9 mars 2012 pour séquestration et viols.

- Mars 2012

Une prostituée roumaine, terrorisée à l’idée d’être renvoyée en Roumanie, est violée entre septembre 2005 et juillet 2006 par un policier, un CRS et un agent de sécurité de la SNCF. Reconnus coupables en octobre 2010 par le Tribunal correctionnel de Mulhouse, les trois hommes voient leurs peines alourdies le 8 mars 2012 par la cour d’appel de Colmar qui souligne leur mépris total de la victime réduite à l’état d’objet sexuel<:q> : 3 ans fermes et 2 ans et demi contre 2 ans et demi et 1 an et demi en première instance.

- 1er mars 2012

Deux jeunes Chalonnais d’une vingtaine d’années, soupçonnés d’avoir agressé des femmes prostituées à Châlon en Champagne afin de leur extorquer des ordinateurs, des téléphones portables et de l’argent, sont mis en examen pour vols aggravés avec violences en réunion et écroués. Se faisant passer pour des clients « ordinaires », ils contactaient les jeunes femmes avec qui ils prenaient rendez-vous. Après les passes, ils usaient de coups et de menaces pour se faire remettre les objets convoités. Une plainte a permis de déclencher l’enquête malgré le silence gardé par la plupart des jeunes femmes qui, de nationalité étrangère et pas toujours en règle, ne pouvaient guère compter sur l’oreille bienveillante des autorités. [2]

- 20 janvier 2012

Trois hommes âgés de 18 à 20 ans sont présentés devant un juge d’instruction de Versailles pour avoir agressé 13 femmes prostituées pour les voler, dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine, le Val de Marne, le Nord et la Loire-Atlantique. Le gang prenait rendez-vous par Internet avec des prostituées d’origine étrangère et se rendait à leur domicile ou dans les hôtels encagoulé et armé de matraques électriques et de bombes lacrymogènes. Le 21 décembre 2011, une victime avait sauté par la fenêtre pour échapper à la violence des coups. Elle est restée longtemps dans le coma et gardera des séquelles.

- 29 décembre 2011

Une femme de 32 ans, qui déclare s’adonner à la prostitution à son domicile, est agressée chez elle à Versailles par trois hommes qui l’attachent après l’avoir aspergée de gaz lacrymogène. Ils s’emparent de 1000 euros et de deux téléphones portables. La victime a été légèrement blessée.

- 11 novembre 2011

La cour d’assises des Bouches du Rhône a condamné un homme à 16 ans de réclusion pour avoir agressé sexuellement une auto-stoppeuse à Marignane, violé en réunion une prostituée à Marseille et violé deux autres femmes prostituées.

- 3 novembre 2011

Un homme de 33 ans a été condamné à 6 mois de prison ferme pour avoir agressé deux femmes prostituées toulousaines. Selon le témoignage des victimes, cet homme a d’abord tenté d’étrangler l’une d’entre elle puis a agressé la seconde en la frappant violemment à la tête.

- 14 septembre 2011

À la Cour d’Assises de Lille s’ouvre le procès d’un homme poursuivi pour torture et viols à l’encontre de sa compagne, une personne prostituée.
Scalpée : celle-ci a expliqué que l’accusé avait épluché sa tête comme une orange. La victime s’est ensuite en partie rétractée, se reprochant d’avoir exagéré. Pourtant l’examen médical a confirmé ses déclarations.

De manière générale, les violences sont bien souvent minimisées par les prostituées elles-mêmes a expliqué en marge du procès Vincent Dubaele, le directeur de l’association "l’Entracte", qui travaille auprès de personnes prostituées dans le champ de la santé.

source : 20 minutes - Lille, 15 septembre 2011.

- 19 juillet 2011

En Normandie, dans les environs d’Étretat, une jeune femme nue et en état de choc est recueillie par un boulanger à l’aube du 19 juillet 2011. Elle explique avoir été battue puis violée par deux hommes sous la menace d’un couteau. Puis ils ont détruit ses vêtements et l’ont abandonnée sur les lieux de l’agression en rase campagne. Les deux hommes ont comparu le 11 septembre 2013 et n’admettent ni viol ni enlèvement, assurant avoir été "client" de la prostituée. Celle-ci, demeurant désormais en Roumanie, était absente à l’audience, le procès est renvoyé sine die.

source : 76Actu du 11/09/2013

- 4 mai 2011

Un Roubaisien de 34 ans a été condamné à 5 ans de prison par le tribunal de Lille, mercredi 4 mai 2011. Armé d’un pistolet, il avait braqué et violé une personne prostituée, une jeune femme de 18 ans, victime transformée en chose par les sévices infligés par le criminel, selon les mots du procureur.

source : La voix du Nord, 5 mai 2011.

- 14 avril 2011

Alors qu’une prostituée bulgare de 30 ans lui fait une fellation sur une nationale près de Dreux (Eure et Loir), un de ses « clients » réguliers, âgé de 29 ans, l’asperge de gaz lacrymogène, la tabasse à coups de casque de moto puis tente de l’étrangler et la bâillonne avant de l’enfermer à moitié nue dans le coffre de sa voiture. La jeune femme parvient à s’enfuir lors d’un arrêt à un feu rouge et, couverte de sang, se réfugie dans une pharmacie ; l’homme, armé d’un fusil de chasse, se retranche dans une grange dont il sera délogé par le GIGN.

L’accusé est condamné en octobre 2013 par le Tribunal de Chartres à 20 ans de réclusion criminelle pour tentative de meurtre et séquestration. Peine réaffirmée lors de son procès en appel à la Cour d’Assises de Versailles en novembre 2014 (en son absence puisqu’il refuse d’être extrait de sa cellule) et assortie d’une période de sûreté des deux tiers.

- 2 avril 2011

À Uzichy (près de Mâcon, Saône-et-Loire) une personne prostituée a été agressée, à coups de couteau, par un homme monté à bord de sa camionnette. Sa victime a réussi à s’échapper du véhicule et a donné l’alerte. Selon une autre personne prostituée installée dans les environs, il a vraiment voulu la tuer. Il est monté et une fois dans le camion, il lui a planté le couteau dans le ventre (...) Elle s’est débattue et le couteau est tombé. À ce moment, elle a pu sortir mais elle m’a dit qu’il essayait de la retenir à l’intérieur. Il voulait la trucider, c’est certain. Ayant ainsi pu s’extirper du véhicule, elle a dissuadé le type de rester et il est alors reparti. Elle m’a demandé de prévenir les gendarmes. (Le Journal de Saône-et-Loire, le 4 avril 2011.)

Une personne prostituée a été assassinée à coups de couteau non loin, le 14 mars 2011 (voir cette date). S’il est pour l’heure impossible d’établir avec certitude un lien entre les deux crimes, l’enquête concernant ce meurtre incluera dès que possible une audition de la victime. Celle-ci, qui a perdu énormément de sang, est toujours hospitalisée.

- 8 mars 2011

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris à l’encontre d’un policier pour tentative d’extorsion avec armes ; l’homme est soupçonné d’avoir menacé de son arme deux personnes prostituées pour leur voler leur argent.

- Février 2011

A Marseille, un couple est arrêté et mis en examen pour violences, menaces, et proxénétisme aggravé. Leurs victimes sont une jeune femme de 25 ans et une mineure de 16 ans. La plus âgée des deux a notamment subi une tonsure pour ne pas avoir ramené l’ensemble de ses gains à ses proxénètes.

- 20 janvier 2011

Un homme est condamné à 4 ans de prison par le tribunal correctionnel de Nice. En mars 2010, il a battu et séquestré trois personnes prostituées de Nice. Il les menaçait de torture et de viol avant de les dépouiller de leur argent et objets de valeur.

- 16 janvier 2011

À Rouen, vers 3 heures du matin dimanche 16 janvier 2011, une jeune femme prostituée dans la rue est agressée par un homme armé d’un révolver. Il exige qu’elle lui remette de l’argent. La victime parvient à s’enfuir et est secourue par une voiture de police quelques instants plus tard. L’agresseur est placé en garde à vue.

- 11 janvier 2011

Quatre ans de prison, dont deux avec sursis, c’est la peine à laquelle le violeur d’une personne prostituée a été condamné mardi 11 janvier 2011 par le tribunal correctionnel de Grasse.
Les faits remontent à la nuit du 19 au 20 décembre 2008 : l’homme avait négocié une "passe" avec la victime, qui l’a suivi chez lui. Au lieu des 350 euros convenus, il ne lui en donne que 20 et la viole sous la menace d’un couteau. La jeune femme ne pourra s’enfuir que le lendemain matin.

Pour l’avocate de la défense, il n’y aurait pas eu viol : Parce qu’il avait été convenu, le rapport sexuel était consenti, a t-elle plaidé (Nice-Matin, 13 janvier 2011). Depuis ce viol en 2008, l’homme a également été condamné pour violences à l’encontre de son épouse.

- 11 janvier 2011

Bâle (Suisse)
Un bâlois âgé de 56 ans passe en jugement au tribunal correctionnel de la ville pour avoir violé une personne prostituée sous la menace d’un couteau, et tenté de l’étrangler à l’aide d’un cable électrique.

La victime a réussi à prendre la fuite hors de la chambre et à alerter la police. Selon le journal 20 minuten l’homme conteste avoir été l’auteur de violences. D’après l’accusé qui a de gros problèmes d’alcool, la prostituée aurait des dettes auprès de lui parce qu’il lui aurait avancé de l’argent pour une annonce. Comme elle n’avait pas d’argent quand elle lui a rendu visite, il voulait se faire payer en nature.

(traduit de l’allemand par nos soins)

- 30 décembre 2010

Trois « clients » négocient des actes sexuels avec une personne prostituée à Toulouse. Celle-ci les reçoit à son domicile. Tandis que l’un des « clients » s’isole avec la jeune femme, les deux autres entreprennent de dévaliser l’appartement. Les trois hommes finissent par s’enfuir et sont arrêtés par la police.

- 16 novembre 2010

Un homme de 38 ans a payé une adolescente de 15 ans pour obtenir d’elle des rapports sexuels. Cet acte serait passible de 3 ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende, si cet homme venait à être jugé et reconnu coupable.
Mais c’est pour avoir ensuite contacté les parents de la victime et avoir tenté de les faire payer en échange « d’informations » sur le compte de leur fille, qu’il a été mis en examen mardi 16 novembre 2010. L’adolescente était en fugue au moment et une enquête avait été ouverte par la brigade des mineurs de la sûreté départementale du Val-de-Marne pour disparition inquiétante.

- 10 novembre 2010

Une information judiciaire est ouverte à l’encontre de Laroussi Oueslati, ancien président de l’université du Sud Toulon Var. Il est soupçonné de violences volontaires en réunion avec une ITT (interruption temporaire de travail) supérieure à huit jours selon Le Figaro du 10 novembre. Une personne prostituée de Toulouse a porté plainte en septembre 2010 contre deux "clients" qui lui ont fait subir de telles violences qu’elle s’est vue accorder 32 jours d’ITT. En garde à vue depuis lundi, l’ancien président de l’université “reconnaît sa présence sur les lieux mais conteste les violences”, indique-t-on de source proche de l’enquête. Des enregistrements de vidéosurveillance accréditeraient cependant la version de la victime, selon Le Figaro.

- 6 novembre 2010

Un homme de 22 ans, accusé du viol d’une prostituée en mars 2009 à Toulouse, a été jugé le 5 novembre 2010 par la cour d’assises de Toulouse. La femme, d’origine bulgare, l’accusait de l’avoir menacée avec un couteau avant de la violer et de lui voler 150 euros. Le jeune homme lui, affirme que la relation sexuelle qu’il a eu avec cette prostituée n’était pas une relation tarifée et qu’ils avaient même prévu de se revoir. L’avocat de la prostituée explique lui, qu’ il est improbable qu’une jeune femme qui se livrait à la prostitution dans les rues de Toulouse puisse, dans ces conditions, offrir un rapport sexuel à cette personne qu’elle ne connaît pas. On n’était pas dans la dynamique d’une rencontre.... Arguant que lieu du viol supposé était très fréquenté et que la prostituée aurait très bien pu appeler la police pour se défendre, les avocats de la défense ont réussi à convaincre la cour que leur client était innocent. Bien que l’avocat ait requis 7 ans de prison ferme, l’accusé a été acquitté.

- 5 novembre 2010

Un homme de 22 ans, accusé du viol d’une personne prostituée, a été acquitté par la cour d’assises de Toulouse.
Une prostituée bulgare l’accusait de l’avoir menacée en lui mettant un couteau sous la gorge avant de la violer au bord du canal du Midi à Toulouse et de lui extorquer 150€ selon La Dépêche du 6 novembre 2010.

Face à cette accusation, l’homme a maintenu sa version des faits : la jeune femme l’a abordé, ils ont sympathisé puis auraient eu un rapport sexuel sans qu’il soit question d’argent.
Selon La Dépêche, l’avocat de la personne prostituée a souligné qu’il est improbable qu’une jeune femme qui se livrait à la prostitution dans les rues de Toulouse puisse, dans ces conditions, offrir un rapport sexuel à cette personne qu’elle ne connaît pas. On n’était pas dans la dynamique d’une rencontre.

Les avocats de la défense ont tiré profit des incohérences, trous de mémoire de la victime, et soutenu qu’à l’heure des faits, en début de soirée, il y aurait dû avoir des témoins de la scène : Il y a une habitude chez elle à se protéger, à appeler les policiers pourquoi ne l’a-t-elle pas fait ? (...) Ils auraient marché tous les deux comme ça sur le bord du canal, elle le couteau sous la gorge et personne ne les aurait vus ?

- 2 novembre 2010

À la cour d’assises de Saint-Denis (La Réunion) s’ouvre le procès d’un homme qui doit répondre de viols avec menace de mort perpétrés à l’encontre de plusieurs personnes prostituées à Saint-Denis et sa région.

Les faits remontent à 2008 : de nombreuses plaintes sont déposées par des personnes prostituées qui expliquent avoir été violées par un homme qui leur passe une cordelette autour du cou et menace de les étrangler. Quelques mois plus tard, le suspect est interpellé par les enquêteurs.

- 19 octobre 2010

Bruxelles - Dans la nuit du 19 octobre 2010, un "client" d’un "bar montant" (bordel) de la rue d’Aerschot a frappé à plusieurs reprises une personne prostituée sous prétexte qu’elle ne voulait pas accepter un rapport sexuel sans préservatif. Pour échapper à son agresseur, la jeune femme s’enfuit du bordel pour gagner la rue. L’homme la poursuit et se fait remettre sur le chemin un couteau à cran d’arrêt par deux hommes. Heureusement, des policiers patrouillaient non loin et la victime a pu les alerter. Selon RTL-Info, en liberté conditionnelle, l’homme a été mis à la disposition du parquet de Bruxelles. Ses deux comparses ont été relaxés, après avoir eux aussi été interpellés.

- 16 octobre 2010

Dans la nuit du samedi 16 octobre 2010, à Lille, une personne prostituée alerte la police et les pompiers : un homme vient d’exiger auprès d’elle un rapport sexuel « gratuit » et devant son refus, il a incendié des conteneurs au pied de l’immeuble où elle était postée.
Heureusement, les pompiers ont pu maîtrisé l’incendie avant qu’il gagne l’immeuble et ne fasse une victime.
Quelques temps plus tôt, ce même scénario avait déjà eu lieu dans le quartier. Le coupable est pris en chasse par la police : le 19 octobre 2010, il est condamné - pour les deux incendies - à huit mois de prison.

- 11 octobre 2010

Un policier, deux CRS et deux agents de la police ferroviaire de la SNCF âgés de 32 à 40 ans ont été condamnés lundi à Mulhouse (Haut-Rhin) à des peines d’un à deux ans de prison ferme, pour avoir violé entre septembre 2005 et juillet 2006 une prostituée roumaine de la ville. selon Le Parisien du lundi 11 octobre 2010. Viol de prostituée : cinq policiers et agents SNCF condamnés

- 28 septembre 2010

Un homme est interpellé par les services de police de Rouen. Il est suspecté d’être celui que la presse régionale a appelé "le serial violeur de prostituées", qui sévit à l’encontre des personnes prostituées de Rouen depuis 2008 : il aurait commis trois viols et une dizaine de tentatives de viol ou d’agressions. L’homme a été mis en examen, et laissé libre par le juge des libertés et de la détention.

- 17 septembre 2010

Une femme prostituée et toxicomane est séquestrée durant une semaine par trois hommes : son dealer – à qui elle doit 215 € - et deux autres hommes qui la contraignent à rembourser la somme en faisant des passes. Deux des hommes lui ont d’abord infligé des violences, l’un se faisant passer pour un « client ». Les trois hommes sont condamnés par le Tribunal correctionnel de Mulhouse – respectivement à 8 ans de prison ferme, 4 ans dont trois fermes, et 4 ans dont 30 mois fermes - pour enlèvement, séquestration, violences, proxénétisme et infraction à la législation sur les stupéfiants.

- 21 août 2010

À Caen, dans la nuit du samedi au dimanche, une personne prostituée accepte de monter dans la voiture d’un "client" prostitueur qui prétend vouloir la conduire à son domicile.
Il l’amène en réalité dans un appartement où l’attendent plusieurs hommes. Elle est violée et battue, puis transportée à nouveau dans la voiture. En cours de route, sans cesser de rouler, ses agresseurs la jettent hors du véhicule.

- 6 août 2010

Dans la nuit du vendredi 6 août, trois hommes se rendent dans un quartier de prostitution à Bordeaux où sont stationnés plusieurs camping-cars. L’un négocie une passe avec une personne prostituée et disparaît avec elle, tandis que les deux autres siphonnent les réservoirs des autres véhicules.
La personne prostituée est battue à coups de poing et reçoit un coup de tournevis à la gorge. Heureusement, la police, qui avait pris auparavant les trois hommes en filature, alertée par leur comportement suspect en voiture, est en mesure d’intervenir rapidement.

- 31 juillet 2010

À Avignon, un “client mécontent”, selon Le Dauphiné du 1er août, exige de la personne prostituée qu’il vient de “consommer” qu’elle lui rende son argent. Il la frappe à coups de poing, la dévalise et s’enfuit. Alertés, les policiers du commissariat d’Avignon parviennent à retrouver rapidement l’agresseur.

- 30 juillet 2010

Dans la région de Bordeaux, un “client” menace une personne prostituée avec un couteau à huître pour obtenir un rapport non protégé. Bientôt arrêté, il comparaît au tribunal, qui renvoie le procès au 15 novembre 2010, la nature des faits reprochés nécessitant une expertise psychiatrique. Selon le compte rendu d’audience d’Emmanuelle Boillot pour le Midi Libre du 4 août 2010, la défense a en effet plaidé un épisode de violence sexuelle dont l’agresseur aurait été victime dans sa jeunesse. Celui-ci a déclaré au tribunal : Je suis allé voir une prostituée parce que j’en avais envie. J’ai sorti ce couteau pour avoir un sentiment de domination.

- 27 juillet 2010

Dans la soirée du mardi 27 juillet 2010 à Caen, un "client" prostitueur cherche à obtenir le remboursement des 40 euros qu’il vient de débourser auprès d’une personne prostituée.
Comme celle-ci refuse, il incendie sa camionnette puis prend la fuite.

- 26 juillet 2010

Un "client" prostitueur Liégeois, en état d’ivresse, paye pour une "passe", à proximité d’une passerelle qui enjambe la Meuse. Après avoir terminé, il empoigne la personne prostituée et la pousse dans le fleuve. Heureusement, des témoins de la scène portent secours à la victime et tabassent l’agresseur. Il est condamné à six mois de prison pour coups le 29 octobre 2010.

- 20 juin 2010

Aux alentours de Beauvais, un homme de 26 ans, se faisant d’abord passer pour un "client" prostitueur, dégaine un couteau et agresse une personne prostituée. Celle-ci, isolée dans une camionnette, parvient à se défendre et met en fuite son assaillant. Il est condamné le 20 août 2010 à 18 mois de prison avec sursis.

- 13 juin 2010

Une femme prostituée béninoise de 31 ans a échappé de justesse à la mort le 13 juin 2010 à Nantes. Violemment agressée dans le centre ville autour de 23h00, elle a reçu deux coups de couteau dans le dos, apparemment pour un conflit de territoire. La veille, la jeune femme avait fait l’objet d’une plainte de la part de deux prostituées roumaines blessées au cuir chevelu qui avaient désigné la béninoise comme l’auteure de leur agression. Les deux jeunes femmes, âgées de 23 et 24 ans, ont été interpellées et placées en garde à vue. L’une est soupçonnée d’avoir porté les coups de couteau, l’autre d’avoir aspergé la victime de gaz lacrymogène.

- 28 avril 2010

Dans la nuit du 27 au 28 avril 2010, une femme prostituée de 48 ans est sauvagement agressée par un « client » près de Chichery dans l’Yonne.
Gorge tailladée, organes génitaux mutilés, la victime ne doit son salut qu’à l’intervention d’un chauffeur routier. La brigade de recherche de Sens, chargée de l’enquête, dispose d’un portrait robot de l’auteur présumé de l’agression.

(mise à jour novembre 2010)
Le parquet d’Auxerre a ouvert le 5 novembre 2010 une information judiciaire pour tentative d’homicide volontaire et viol aggravé. L’homme mis en examen, retrouvé grâce à des indices oubliés derrière lui, a reconnu les faits lors de sa garde à vue.

- 7 avril 2010

Deux femmes prostituées d’origine dominicaine, – exerçant leur activité à domicile - sont la cible d’un braqueur à Toulouse. Le 7 avril 2010, le malfaiteur surgit dans leur appartement avec une arme de poing. Il les menace, les ligote, avant de s’emparer de 600€ et d’un téléphone portable. Peu de temps auparavant, une « masseuse » avait subi le même type d’agression dans un autre quartier de la ville.

Les femmes prostituées, âgées de 34 et 39 ans, passaient des annonces par Internet.

- 28 mars 2010

Une prostituée est séquestrée une nuit entière par un "client", dans l’appartement de ce dernier à Marseille. En état de choc, le visage tuméfié et ensanglanté, elle finit par déposer plainte à 8h du matin.
Selon la jeune femme, il l’a frappée à plusieurs reprises, puis violée avant de récupérer le montant de la passe et de lui voler son argent personnel. L’agresseur a été interpellé.

- 11 mars 2010

Deux ressortissants tunisiens, Lazher Fatnassi et Salem Gribi, 29 et 34 ans, reconnus coupables du viol de trois femmes prostituées en 2005 et 2006 à Avignon, Jonquières et Nîmes, sont condamnés à 12 ans de réclusion criminelle par la Cour d’Assises du Vaucluse.

- 24 février 2010

Trois policiers qui ont embarqué à Nice une jeune prostituée de 26 ans, obtiennent d’elles une série d’actes sexuels dans le car de police. Accusés de viol aggravé, ils invoquent « une faiblesse humaine » et sont acquittés le 15 décembre 2011 devant la Cour d’Assises des Alpes Maritimes. La victime quitte la salle d’audience en larmes.

Nice : quatre policiers mis en examen après le viol d’une personne prostituée

- 5 février 2010

A Paris, une femme prostituée de 33 ans est violée à plusieurs reprises dans un parking souterrain par un de ses "clients" habituels accompagné d’un autre homme. Elle réussit à subtiliser les clés du véhicule et à donner l’alerte. Les deux violeurs sont arrêtés et déférés au parquet pour "viols" et "séquestration".

- 27 janvier 2010

À Sète, la police interpelle un homme de 29 ans suspecté d’agresser des personnes prostituées de la région. Deux de ses victimes ont assuré l’avoir reconnu, lors de la confrontation qui a suivi l’interpellation. Elles avaient porté plainte la semaine précédente contre un homme qui, sous la menace d’un pistolet automatique, les a emprisonnées dans son camping-car et dépouillées de leur argent et d’objets personnels.

- 21 janvier 2010

Près de Béziers, un transsexuel porte plainte contre un homme qui lui a demandé une fellation, puis l’a menacé d’une arme, lui a volé 250€ et lui a lancé : Désormais, tu vas travailler pour moi.
Trois autres personnes prostituées travesties ou transsexuelles ont subi dans la région la même agression de ce jeune technico commercial, marié, qui se déplaçait avec un pistolet.
Le tribunal de Béziers a relaxé le prévenu des faits sur deux personnes prostituées au bénéfice du doute, et l’a condamné pour les deux autres à un an de prison.

- 3 octobre 2009

Nazifa, une jeune Serbe de 24 ans, prostituée dans le quartier de Camas à Marseille, est violée dans la nuit du 3 au 4 octobre par un homme âgé d’une trentaine d’années et muni d’une arme de poing. L’une de ses amies, Mirabela, d’origine roumaine, porte plainte pour les mêmes faits, survenus selon le même mode opératoire deux mois plus tôt. L’homme a été écroué le 8 octobre. Il conteste les faits, affirmant qu’il s’agit d’un « complot » des victimes, et invoque une simple affaire de préservatif rompu.

- 2 octobre 2009

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2009, à Caen, deux hommes harcèlent une personne prostituée : celle-ci leur demande de partir car ils sont ivres. L’un d’eux la gifle. Il revient seul un peu plus tard, fait mine de foncer sur sa victime au volant de sa voiture, puis détruit la camionnette où elle s’est réfugiée au moyen d’une barre de fer.

- 27 mars 2009

Le violeur présumé de trois prostituées parisiennes est interpellé dans le quartier de la rue Saint-Denis à Paris.

- 18 mars 2009

Sous la menace d’une fausse carte de police, Stéphane Ruiz, la quarantaine, contraint une femme prostituée des environs de Béziers à des pénétrations vaginales et anales non protégées avant de prendre la fuite. Suite à la plainte de la jeune femme, une enquête est ouverte pour viol. L’homme purge un an de préventive jusqu’à ce qu’un examen ADN révèle que la victime n’est pas séropositive. La Cour d’Appel de Montpellier décide alors sa remise en liberté en avril 2010. L’avocat général invoque un simple accident du travail et un traumatisme très léger, le bâtonnier un dérapage dans une vie rangée. Bel exemple de déni des violences endurées par les personnes prostituées, bel exemple de « justice » patriarcale.

À lire aussi sur ce site : Viols, violences : l’insupportable déni

- 7 mars 2009

Un homme de 36 ans emmène chez lui une personne prostituée albanaise, âgée de 20 ans, qu’il a racolée sur la Promenade des anglais à Nice. Sur place, il la menace d’un pistolet, l’entrave et la viole à plusieurs reprises. Elle parvient à s’enfuir alors qu’il la mène dans son véhicule, sous prétexte de la ramener à Nice. Des policiers municipaux interpellent le violeur. Il est condamné mercredi 24 février 2010 à 4 ans de prison par le tribunal correctionnel de Grasse.

Nice-Matin dans son édition du 25 février 2010 rapporte que selon la vice-procureure Gwenaëlle Ledoigt, le violeur a choisi une étrangère en se disant que vu son statut social, elle n’irait pas porter plainte. Quant à l’avocat de la défense, Me Michel Valiergue, il a invoqué un problème de compréhension, de langue et un désaccord sur le prix. Elle a eu peur pour sa vie, je le concède, mais il n’y a pas eu d’agression sexuelle, a t-il affirmé.

- 3 mars 2009

À Paris, un informaticien tire au pistolet à plomb sur une femme prostituée.

(information relayée par ECVF.)

- 27 janvier 2009

Violée, scalpée, présentant des traces de brûlures, une femme prostituée à Lille est déposée aux urgences à Tourcoing. Après avoir mis en cause un « client », elle revient sur son témoignage pour accuser son « compagnon », décrivant des actes de torture, d’humiliations et de viols. Si les zones d’ombre demeurent, les traces de torture sont si réelles que le médecin légiste dit n’en avoir jamais vu de telles en 16 ans de pratique.

- 11 juillet 2008

Deux hommes sont écroués après l’enlèvement et l’agression sexuelle d’un travesti de 23 ans dans le Bois de Boulogne à Paris.

- 21 mai 2008

Un homme bat et viole une personne prostituée dans une chambre d’hôtel à Mellac (Finistère). Le personnel de l’établissement, qui s’est porté à son secours, est également menacé. L’agresseur finit par s’enfuir, en forçant un barrage policier et conduisant à 170 kilomètres à l’heure dans la commune. Il a été condamné à 24 mois d’emprisonnement en septembre 2013 par le Tribunal correctionnel de Quimper.

source : Ouest-France du 27/09/2013.

- 15 mars 2008

Une jeune prostituée roumaine portant des traces de violences au visage et au corps est retrouvée à demi nue, les vêtements déchirés, dans le centre de Rouen (un médecin lui délivrera une incapacité totale de travail de 30 jours). Elle affirme avoir été frappée et violée par un homme qui lui a volé son sac à main. Le suspect, Meulut Bayrakli, un maçon de 22 ans, expliquera : Je n’y arrivais pas. Elle s’est moquée de moi. La situation a dégénéré. Il nie le viol au motif que la relation était consentie.

- 13 février 2008

Une personne prostituée près de Chignin (Savoie) reçoit dans sa camionnette un « client », qui était déjà venu la voir auparavant. Mais cette fois-ci, il sort un couteau et la menace. Elle est gravement blessée aux mains en saisissant la lame du couteau dans un geste de défense. L’homme s’empare de son sac et s’enfuit. Il comparaît en octobre 2010 pour « vol avec arme et avec violence ». Il est condamné le 13 octobre 2010 à 8 ans d’emprisonnement.

- 28 janvier 2008

Un "client" prostitueur viole une personne prostituée sous la menace d’un couteau. Il tente également de l’étrangler. La victime a déposé plainte au commissariat, l’homme est condamné à deux ans de prison ferme le 14 octobre 2010.

- 7 septembre 2007

Sept CRS du Val d’Oise sont jugés pour viols par personnes dépositaires de l’autorité publique et en réunion sur de jeunes prostituées étrangères en région parisienne en 2002 et 2003.

Une seule plaignante est présente, Irini, une albanaise expulsée vers son pays en avril 2004 après avoir provoqué par son témoignage le placement en détention provisoire des trois principaux accusés, Cyril Dussart, 27 ans, Romaric Leclerc, 24 ans et Yohann Mahé, 25 ans.

Les quatre autres victimes ont disparu. Le rapport de l’IGS souligne que les faits ne sont pas isolés et exclusivement dus à une consommation excessive d’alcool mais font partie de pratiques répandues auprès de plusieurs membres de leur section.

- 24 mai 2007

Un "client" aborde une personne prostituée dans le 16ème arrondissement de Paris. Elle accepte de l’accompagner jusqu’à son domicile, dans les Yvelines. Une fois sur place, et sous le regard indifférent de son colocataire, l’homme la menace d’un couteau, lui vole son argent et la viole. Puis il amène sa victime sur un parking à une dizaine de kilomètres de son domicile, la frappe d’un coup de tête et prend la fuite.

- 16 avril 2007

Un homme de 38 ans est condamné à 30 mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Lyon pour avoir violé et blessé une jeune prostituée africaine en décembre 2005. Il l’avait frappé et violée après une dispute concernant le prix de la passe. Elle était restée cinq heures à terre avant d’être secourue.

- 13 mars 2006

Un homme est mis en examen et incarcéré dans le cadre d’une enquête portant sur trois viols et tentatives de viols commis sous la menace d’un couteau sur des femmes prostituées dans l’agglomération lilloise, entre fin février et début mars.

- mars 2006

Un jeune homme de 23 ans paye une personne prostituée à Caen et, après le rapport sexuel, la frappe de onze coups de couteau.

Il comparaît le 12 otobre 2010 devant la Cour d’assises du Calvados pour tentative d’homicide. Il est finalement condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis, la Cour ayant requalifié la tentative d’homicide en violences avec armes n’ayant pas entrainé une incapacité supérieure à 8 jours.

- 1er juillet 2005

Quatre hommes de 20 à 25 ans sont mis en examen et écroués à Gradignan (Gironde) pour viols aggravés et séquestration d’une prostituée nigériane de 25 ans. Deux de ces quatre hommes avaient déjà été impliqués dans l’enlèvement d’une prostituée libérienne en 2004 à Bordeaux.

- 13 avril 2005

A Bordeaux, procès d’assises de deux hommes, George Trufia et Dumitru Hromei, qui ont en compagnie de complices frappé et violé, sous la menace d’un pistolet, deux jeunes prostituées albanaises en avril et mai 2002, à Nice et à Bordeaux.

- 7 octobre 2004

Le parquet de Toulouse condamne un "client" qui avait séquestré et violé une femme prostituée à payer le prix de la passe ! Le journal local, La Dépêche du Midi, consacre à cette affaire un article racoleur et goguenard : Insolite. La prostituée avait porté plainte pour viol parce qu’elle n’avait pas reçu d’argent !
Sans commentaire.

- 23 juillet 2004

Une jeune prostituée ghanéenne est victime d’une tentative de meurtre de la part d’un « client » dans l’appartement où elle exerce son activité à Toulouse. L’homme, qui exige de l’argent, sort un couteau et tente de lui trancher la gorge. Il est condamné le 10 avril 2010 à 18 ans de réclusion criminelle par les assises de la Haute Garonne. Il avait déjà été condamné à 3 ans ferme en 1989 pour avoir agressé une dizaine de femmes sur le parking d’une grande surface. En 1995, devant les assises de Montpellier, il avait écopé de 20 ans pour viol sous la menace d’une arme, vol et violence avec arme.

- 3 décembre 2003

Sur une nationale déserte à proximité de Beauvais, une personne prostituée refuse trois jeunes « clients » âgés d’une vingtaine d’années. Ils s’emparent de pierres et en bombardent sa camionnette. Les vitres sont brisées, des projectiles la touchent, mais elle a le temps d’appeler les secours : une patrouille de gendarmerie circulant à proximité interpelle ses agresseurs. Ceux-ci comparaissent en mars 2004 au tribunal correctionnel de Beauvais. D’après le Parisien du 23 mars 2004, ils ont reconnu les faits, expliquant que l’intention de départ était d’avoir une relation sexuelle avec la jeune femme. L’un d’eux aurait (...) même avoué qu’il voulait repartir avec sa caisse.

- 15 janvier 2004

La cour d’assises pour mineurs de Paris condamne deux jeunes auteurs du viol collectif d’une prostituée albanaise et du vol avec violence de son client (en 1999 à Paris) à cinq ans de prison dont dix mois fermes.

- 25 juin 2003

Les trois agresseurs d’une prostituée brésilienne de 54 ans, jugés par la Cour d’Assises du Rhône, sont condamnés à des peines de 12 à 13 ans de prison pour viols en réunion et vols avec violence. Le soir du 15 juillet 2000, Julien Marcon (19 ans), Johnny Louis-Etienne (22 ans) et Farid Zouaoui (23 ans) sont allés braquer une pute pour se faire de la thune. Battue, violée, dépouillée, la victime avait été abandonnée en rase campagne.

- 2003

Cinq gardiens de la paix, âgés de 26 à 29 ans, sont jugés pour agressions sexuelles et vols sur une dizaine de femmes prostituées d’origine asiatique et d’Europe de l’Est devant le tribunal correctionnel de Bobigny en Seine-Saint-Denis. Les faits remontent à 2003. Une seule victime est venue témoigner.

- 21 janvier 2003

Une femme prostituée de 60 ans est découverte inanimée dans sa camionnette stationnée dans le Bois de Vincennes. Elle n’est pas la première, loin de là, à être prise pour cible dans cette zone de prostitution.

- 4 décembre 2002

Un homme de 33 ans, habitant d’un village voisin, soupçonné d’avoir poignardé une femme prostituée de 43 ans près d’Alès (Gard), est mis en examen et écroué. La victime, qui se trouvait dans son fourgon, avait reçu une dizaine de coups de couteau.

- 13 septembre 2002

La Cour d’Assises de la Gironde condamne Olivier Lafarge, 31 ans, à dix ans de réclusion criminelle, et son complice Stéphane Fauquet, 35 ans, à 7 ans d’emprisonnement pour la séquestration et le viol d’une jeune prostituée moldave de 19 ans le 21 avril 2000 dans la banlieue de Bordeaux. Un troisième homme impliqué s’est suicidé.

- 29 décembre 2001

Un gendarme de Gap est mis en examen pour le viol d’une femme d’une cinquantaine d’années sur les lieux où elle se prostitue occasionnellement à Savines-le-Lac (Hautes-Alpes).

- 13 décembre 2001

Les policiers Yvon Falcou, 46 ans, Thierry Lafon et Michel Bonafé, 42 ans et Franck Marty, 31 ans, sont jugés à Albi, en correctionnelle (!), pour viols répétés, dans l’exercice de leurs fonctions, sur Laetitia, 20 ans à peine, prostituée occasionnelle. La victime est absente et salie par des hommes à qui leur fonction permet de trouver l’oreille d’un procureur très compréhensif.

- 27 avril 2001

Deux représentants du Syndicat Général de la Police (SGP – FO) sont interpellés à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine pour avoir exercé des violences sur deux femmes prostituées du Bois de Boulogne qu’ils avaient emmenées au domicile de l’un d’entre eux.

- 4 avril 2001

Trois hommes comparaissent devant la Cour d’Assises de Seine-Maritime pour viols ou complicité de viols commis en réunion en août 1998 sur la personne de deux prostituées toxicomanes de Rouen.

- 27 octobre 2000

Une jeune prostituée est découverte dans un hangar de Lausanne (Suisse), blessée et dans le coma. Plume, 27 ans, toxicomane, a été massacrée par un "client" ivre qui n’arrivait pas à ses fins. Elle restera tétraplégique.

- 5 novembre 2000

Une jeune Sierra-Léonaise de 20 ans est jetée d’une voiture aux abords de la Porte de la Villette, dans le 19e arrondissement de Paris. Elle est grièvement blessée.

Le même jour, une jeune nigériane de 24 ans, prostituée elle aussi, est blessée par des coups de feu sur le Boulevard des Maréchaux dans le 17e arrondissement de Paris.

- 15 septembre 2000

Un homme de 35 ans, qui reconnaît avoir volé et violé une dizaine de femmes prostituées à Strasbourg en l’espace d’un mois, sous la menace d’une arme, est interpellé et placé en garde à vue.

- 22 août 2000

Un travesti du Bois de Boulogne est enlevé, séquestré et passé à tabac par des agresseurs montés dans son camping-car. Ils mettent le feu à son véhicule et le relâchent en Seine-et-Marne.

- 21 août 2000

Un jeune homme d’origine africaine est convoqué au tribunal pour avoir proféré des menaces de mort contre une femme prostituée de Strasbourg qu’il accuse de chasser les femmes noires du trottoir. Il l’a menacée avec un couteau de cuisine.

- 29 mars 2000

Trois anciens surveillants pénitentiaires comparaissent devant la Cour d’Appel de Paris pour répondre d’agressions sexuelles sur des hommes travestis de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, un an après leur condamnation à 4 ans de prison dont 3 fermes. Sodomies, masturbations, fellations ont eu lieu en 1995 dans une prison où règne l’omerta. L’affaire est révélée en 1996 par un médecin de Fleury.

- 9 mars 2000

Un Allemand de 55 ans, Willy Lehmann, accusé d’avoir brutalisé et violé une femme prostituée et handicapée d’une trentaine d’années à Strasbourg en mars 1997 est acquitté par la Cour d’Assises du Rhin.

Dix ans de réclusion avaient été demandés à l’encontre de Willy Lehmann, ferronnier et "client" régulier des femmes prostituées dans le quartier de la gare de Strasbourg. Malgré l’identification de cet homme par plusieurs personnes prostituées, il bénéficie du témoignage de ses proches certifiant qu’il se trouvait en Allemagne la nuit du drame.

- 2 février 2000

Jean-Pierre Bouelle, 50 ans, est condamné à 17 ans de prison par la Cour d’Assises de la Haute Garonne pour avoir agressé et violé trois femmes prostituées à Toulouse en 1997 et 1998. Il a déjà été condamné dans le passé, notamment pour le meurtre d’une femme de 69 ans en 1975 dans l’Eure. Il négociait les prix puis refusait de payer, et frappait les femmes avant de les violer.

- 22 janvier 2000

Un travesti portugais de 39 ans, prostitué au Bois de Boulogne, est admis à l’hôpital dans un état très sérieux. Il a été mystérieusement blessé à la tempe avec un stylet.

Notes

[1Le Mouvement du Nid, éditeur de ce site, est une association de soutien aux personnes prostituées.


© 1996-2016 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut