dernière mise à jour ¬ 29/05/20 | vendredi 29 mai 2020 | je m'abonne | sommaires

  • Montpellier : téléphone, internet, un lien social indispensable

    par Sandrine Goldschmidt
    Pendant la durée du confinement, nous créons cette rubrique "COVID-19 sur le terrain". Deux à trois fois par semaine, nous vous racontons comment les membres du Mouvement du Nid, éditeur de ce site, continuent à maintenir le lien et à apporter de l’aide aux personnes en situation de prostitution. Aujourd’hui, la délégation de l’Hérault A (...)
  • La Haute-Garonne multiplie les contacts téléphoniques

    par Sandrine Goldschmidt
    Pendant la durée du confinement, nous créons cette rubrique "COVID19 sur le terrain". Deux à trois fois par semaine, nous vous racontons comment les membres du Mouvement du Nid, éditeur de ce site, continuent à maintenir le lien et à apporter de l’aide aux personnes en situation de prostitution. Aujourd’hui, la délégation de Haute-Garonne. Je tiens (...)
  • Deux ans après #metoo, le cinéma français enfin prêt à son introspection ?

    par Sandrine Goldschmidt
    Malgré les mises en causes répétées de plusieurs hommes du monde du cinéma, tels Luc Besson, Gérard Depardieu ou Patrick Bruel, jamais jusqu’à cet automne « l’effet #metoo » de libération de la parole des femmes n’avait eu un écho durable. Avec les révélations de l’actrice Adèle Haenel et l’affaire Polanski, les choses sont-elles en train de (...)
  • Nous qui avons connu la prostitution et en sommes sorties, nous ne voulons pas que les « clients » soient impunis

    par redaction@prostitutionetsociete.fr
    Une dizaine de survivantes de la prostitution se sont mobilisées pour écrire un texte exceptionnel expliquant pourquoi, selon elles, il ne faut pas que la pénalisation des "clients" soit abrogée. Quatre d’entre elles, Rosen, Maité, Pascale et Anne, on lu leur texte après avoir rendu hommage aux personnes prostituées assassinées devant le Square (...)
  • Clients, vous êtes filmés !

    par Claudine Legardinier
    C’est la mention que porte un panneau d’affichage à la lisière de la forêt de Sénart, en Essonne. Une caméra de surveillance est là pour dissuader les clients et leur rappeler qu’ils sont désormais passibles d’une amende de 1.500 €. Un changement de regard inédit dans un pays où tant de voix s’élèvent encore pour protéger cet archaïque « droit de l’homme (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40


© 1996-2020 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact