dernière mise à jour ¬ 11/02/20 | mardi 11 février 2020 | je m'abonne | sommaires

  • Deux ans après #metoo, le cinéma français enfin prêt à son introspection ?

    par Sandrine Goldschmidt
    Malgré les mises en causes répétées de plusieurs hommes du monde du cinéma, tels Luc Besson, Gérard Depardieu ou Patrick Bruel, jamais jusqu’à cet automne « l’effet #metoo » de libération de la parole des femmes n’avait eu un écho durable. Avec les révélations de l’actrice Adèle Haenel et l’affaire Polanski, les choses sont-elles en train de (...)
  • Travail : une nouvelle norme internationale ambitieuse

    par Claudine Legardinier
    Une nouvelle norme internationale ambitieuse contre la violence et le harcèlement au travail Au bout de longues années de mobilisation de la Confédération syndicale internationale[1] l’Organisation internationale du travail a adopté en juin 2019 la première norme internationale visant à éliminer la violence et le harcèlement dans le monde du travail. (...)
  • Un colloque pour défendre la cause des victimes

    par Christine Laouénan
    Durant ce passionnant colloque de deux jours, l’association Mémoire traumatique a rappelé les combats qu’elle mène depuis dix ans : contre le déni et la loi du silence, contre la culture du viol et la culpabilisation des victimes, contre l’absence de protections, des soins et d’accompagnement, contre l’impunité, la correctionnalisation. Et pour (...)
  • Les vidéos pornographiques sont du viol tarifé filmé.

    par Sandrine Goldschmidt
    Céline Piques est porte-parole d’Osez le féminisme ! Depuis l’an dernier, les valeurs de l’association incluent, en plus de l’abolition de la prostitution, l’abolition de la pornographie. Ce mois-ci, elle consacre son journal au système pornocriminel. Une position très en phase avec celle du Mouvement du Nid sur le sujet. Pourquoi Osez le féminisme ! (...)

© 1996-2020 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact