dernière mise à jour ¬ 07/09/17 | jeudi 7 septembre 2017 | je m'abonne | sommaires

Herbjorg Wassmo

Un verre de lait, s’il vous plaît

Éditions Gaïa, 2007

juillet 2008, par Muriel Lhermé

Dorte, 16 ans, vit dans un village de Lituanie, entre sa mère veuve et sa sœur Véra. L’argent manque depuis que le père est mort deux ans plus tôt. Attirée par les promesses de travail à l’Ouest d’un beau parleur, Ludvikas, elle se trouve embarquée, de Vilnius à Stockholm jusqu’à Oslo, dans un voyage de terreur et de violence hallucinantes.

« Un verre de lait, s’il vous plaît », c’est ce que demande Dorte, l’héroïne du dernier roman de Herbjorg Wassmo, la célèbre auteur du "Livre de Dina", à ceux qu’elle rencontre. Et c’est comme un rappel de l’enfance et de cette innocence qu’elle conserve envers et contre tout et tous…

Dorte , 16 ans, vit dans un village de Lituanie, entre sa mère veuve et sa sœur Véra. L’argent manque depuis que le père est mort deux ans plus tôt. Attirée par les promesses de travail à l’Ouest d’un beau parleur, Ludvikas, elle se trouve embarquée, de Vilnius à Stockholm jusqu’à Oslo, dans un voyage de terreur et de violence hallucinantes.

Face à elles, Dorte se réfugie dans un univers mental puissant fait de souvenirs d’une enfance heureuse et de rêveries où l’image du père, plein de sagesse et de compréhension, s’impose de plus en plus.
C’est dans cette juxtaposition, jamais forcée, de scènes d’un réalisme cru, documentaire et de passages poétiques que le livre trouve son originalité et sa respiration, qu’il échappe à l’enfermement, comme son héroïne…

Cette œuvre engagée s’appuie sur les témoignages de nombreuses jeunes femmes, témoignages familiers aux lecteurs de "Prostitution et Société" et l’auteur conclut ainsi sa postface :

« J’adresse un remerciement tout spécial aux jeunes femmes qui endossent la responsabilité de témoigner contre leurs agresseurs. Nous leur devons protection, aide et respect. Il faut tout mettre en œuvre pour mettre fin à ces crimes et à cet esclavage. »

Ces mots justes et forts, à l’image du livre, sont portés par une grande voix norvégienne, qui s’élève, solitaire, dans le silence assourdissant de la littérature française contemporaine.

P.-S.

Publié dans Prostitution et Société numéro 158.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut