dernière mise à jour ¬ 11/07/17 | mardi 11 juillet 2017 | je m'abonne | sommaires

La prostitution, un esclavage

Citations en miroir

novembre 2014, par Christine Laouénan

La prostitution constitue et a toujours constitué un thème privilégié de la littérature.
Aussi, nous a-t-il paru important de mettre en lumière la façon dont elle est dépeinte par les romanciers.
Dans cette nouvelle rubrique, les citations littéraires sont mises en parallèle avec les témoignages actuels des personnes prostituées, comme des clients.
Une mise en perspective riche d’enseignements…

Avant tout tu es une esclave


Le sous-sol, Fiodor Dostoïevski, Fasquelle éditeur, 1909, p248.

Ne fais pas attention à ma présence ici. Tu ne dois pas prendre
exemple sur moi. Je suis peut-être encore pire que toi. D’ailleurs j’étais
ivre lorsque je suis venu ici (je m’empressai pourtant de me disculper). Et
puis, la femme ne peut suivre l’homme. C’est tout autre chose. Je me salis
ici, je me souille, mais je ne suis l’esclave de personne. J’entre, je sors, et
me voilà parti. Je me secoue et je suis tout autre. Tandis que toi ! Avant
tout tu es une esclave. Oui, une esclave.

La prostitution, c’est de l’esclavage

Témoignage de Monique, Prostitution et Société n°100, p4 et 5.

Dans la prostitution, on n’a rien. Plus de famille, plus d’amour… la prostitution, c’est de l’esclavage, on ne devrait plus la tolérer.


Publié en 1864, ce récit, Le Sous-sol, de l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski
se présente sous la forme du journal intime d’un fonctionnaire retraité de Saint-Pétersbourg. Dans la deuxième partie de ce récit, intitulé A propos de neige mouillée, le narrateur va avec une prostituée, Liza, à laquelle il décrit l’avenir atroce qui l’attend.


© 1996-2017 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut