dernière mise à jour ¬ 18/12/14 | jeudi 18 décembre 2014 | je m'abonne | sommaires

  • Lettre ouverte à Alain Souchon

    par La p’tite Bill
    Alors, vous aussi. Vous, si plein de finesse, capable de ces nuances qui font notre bonheur, vous si attentif aux ombres et aux éclaircies du cœur, si respectueux en apparence des jupes des filles, ne trouvez rien de mieux que de voler au secours de Ribéry, et donc de ces sportifs adeptes de la troisième mi-temps, ces types lamentables qui (...)
  • Équipe de France : un scandale, et après ?

    par Claudine Legardinier
    Quelle « révélation » ! Voilà les médias et la société tout entière aux cent coups ! Des joueurs de l’équipe de France de football passent leurs nuits dans des clubs huppés des Champs-Elysées où ils se livreraient à des négociations sexuelles avec de jeunes femmes rémunérées et pas toujours majeures. D’habitude, le silence est d’or. Hélas pour nos héros du (...)
  • Nevada : un bordel s’offre un « coup médiatique » en prétendant recruter des hommes pour une « clientèle » féminine

    par Elise Guiraud
    Abusivement présentée dans les médias comme une grande « première », cette initiative d’un bordel du comté de Nye, dans le Nevada, promet la mise à disposition de prostitués masculins à l’intention d’une « clientèle » féminine. Toute l’affaire se résume au vote d’une modification du code sanitaire appliqué aux bordels dans le Nevada, seul état américain à (...)
  • Maisons closes : l’ignorance de la classe politique est effarante

    par Elise Guiraud
    Réputée pour ses prises de position contre l’avortement et l’homosexualité, Christine Boutin poursuit dans cette veine conservatrice en proposant, la veille de la journée de lutte contre les violences à l’encontre des femmes, de réinstaurer les maisons closes en France. C’était une « réponse un peu rapide », a convenu Christine Boutin au micro de (...)
  • Taxer... une fois

    par Patrick Théret
    Décidément, les pays qui ont libéralisé la prostitution n’en finissent pas de s’empêtrer, parfois jusqu’au ridicule, dans les conséquences de leur politique. Ainsi, dans une petite ville belge, la municipalité avait taxé forfaitairement les bars où se pratiquait légalement la prostitution. Mais face aux protestations des petits tenanciers qui trouvaient le (...)

0 | 5 | 10


© 1996-2014 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact

Haut