dernière mise à jour ¬ 11/02/20 | mardi 11 février 2020 | je m'abonne | sommaires

  • Campagne sur le harcèlement : Lausanne en proie à ses contradictions

    par Pauline Jeanne
    Renvoyer le harcèlement de rue au musée. L’idée, piquante et pleine d’humour, honore la ville de Lausanne (Suisse) qui a inscrit la lutte contre le harcèlement de rue au nombre des priorités fixées dans le cadre de son programme 2016-2021. On s’étonne seulement qu’elle puisse continuer à défendre la prostitution, et donc les "droits" du "client" (...)
  • Belgique : bientôt un bordel communal en Wallonie ?

    par Claudine Legardinier
    Le projet est dans l’air depuis 2011. Prévue en 2013, puis en 2015, puis en 2016, voilà l’idée d’ouvrir un "Eros center" relancée à Seraing, en Wallonie. Cette initiative publique, financée avec l’argent du contribuable, verra-t-elle le jour ? Ou finira-t-elle enterrée sur le modèle du projet de "bordel associatif" Isatis, à Liège ? En mars dernier, la (...)
  • La Suisse en quête de prostitution "éthique"…

    par Pauline Jeanne
    Le canton de Fribourg lance une charte rappelant les principes de dignité, de santé et de sécurité que devrait garantir la prostitution "libre", telle qu’elle est définie par la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne. On en déduit, sans surprise, que ces principes sont piétinés dans les bordels suisses, pourtant présentés comme (...)
  • Belgique : pour en finir avec un "bordel sans nom" ?

    par Claudine Legardinier
    Les récentes positions du bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close (PS), en faveur du « combat des femmes », ont surpris en Belgique. Après des décennies de politiques locales bricolées au coup par coup, ce que des abolitionnistes appellent dans une récente tribune un « bordel sans nom », le débat sur la prostitution semble lancé. Même les médias s’en (...)
  • Et maintenant, les bordels 3 étoiles !

    par Claudine Legardinier
    « Plus de transparence, de qualité et de services »… Selon VSD, « les maisons closes d’outre-Rhin veulent améliorer leur image avec un nouveau label ». Encore une étape dans l’ascension des proxénètes européens. Les femmes offertes en libre service pourront dire merci : elles gardent le droit d’appeler librement au secours. Selon l’hebdomadaire, pour (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35


© 1996-2020 Prostitution et Société | S'abonnerNuméros antérieursMentions Légales | Aide | Contact